Societe

Emouvantes obsèques à Fès du professeur Abdelhadi Tazi

funeraille-abdelhadi-tazi-rabat_m_-_copie_-_copie
funeraille-abdelhadi-tazi-rabat_m_-_copie_-_copieLes funérailles du professeur Abdelhadi Tazi, décédé jeudi soir à Rabat à l’âge de 94 ans, ont eu lieu vendredi au mausolée Abi Bakr Ibn Al Arabi à Fès.

Une foule nombreuse, composée de hautes personnalités, des membres de la famille du défunt, d’étudiants ainsi que de simples citoyens, a accompagné Feu Abdelhadi Tazi à sa dernière demeure, rendant ainsi un ultime hommage à l’un des illustres historiens et écrivains marocains.

Dans des témoignages recueillis par l’agence MAP, plusieurs personnalités et chercheurs ont mis en évidence l’apport et la contribution riche et variée de feu Abdelhadi Tazi, à l’enseignement, à la recherche scientifique et à l’histoire marocaine, soulignant que le regretté fut un érudit hors-pair.

Le président du conseil des Oulémas de Fès, Abdelhay Amour, a indiqué, dans un discours pour la circonstance, que professeur Abdelhadi Tazi fut l’un des éminents savants de la Oumma Islamique, rappelant que le défunt fut un lauréat de l’université Al Quaraouiyine avant de s’ouvrir sur d’autres cultures et langues pour élargir son savoir et servir son patrie dans les domaines de la science, de la culture, et de la géographie.

Un des doyens de la pensée islamique, Feu Abdelhadi Tazi, qui a à son actif plus de 50 ouvrages et publications, avait une forte présence lors des différentes rencontres internationales, auxquelles il avait pris part particulièrement dans les pays arabes et islamiques, a tenu à souligner M. Amour, louant les qualités du Pr. Abdelhadi Tazi, « un savant modèle distingué par sa culture, son intelligence et son génie ».

Feu Abdelhadi Tazi a occupé plusieurs postes et fonctions. Il a été nommé en 1947 à la tête de l’Institut universitaire de recherche scientifique après avoir été ambassadeur du Maroc dans plusieurs pays. Il a effectué plusieurs missions diplomatiques dans des pays du golfe, avant d’occuper, à partir d’avril 1979, le poste de l’ambassadeur du Royaume à Téhéran, puis chargé de mission au Cabinet Royal.

Feu Abdelhadi Tazi, historien et écrivain, a enseigné et donné des conférences sur l’histoire des relations internationales et autres sujets ayant trait à la Civilisation et à l’histoire dans plusieurs facultés et établissements supérieurs, à l’intérieur comme à l’extérieur du Maroc. Il a publié et collaboré à la publication de plusieurs ouvrages et traductions de recherches et livres en arabe, français et en anglais.

Comments
To Top