Voyages

Figaro: Les sports de glisse assurent le succès touristique de Dakhla

kitesurf-dakhla-morocco
kitesurf-dakhla-moroccoLes sports de glisse assurent le succès touristique de Dakhla, devenue un paradis des surfeurs mais aussi une destination pour les amateurs du désert, souligne « Le Figaro » daté de mercredi.

Dans un article intitulé « A Dakhla, l’Atlantique rencontre le Sahara » et consacré aux atouts touristiques de la ville marocaine, le journal note que cette station touristique « bénéficie d’une situation d’exception, ajoutant aux plaisirs du désert ceux de l’océan ».

Dakhla vient d’accueillir une étape des Championnats du monde de kitesurf et les amateurs de glisse adorent ce site, rapporte le Figaro, expliquant que grâce aux vents marins et aux falaises qui dessinent la côte, la baie intérieure formée par la péninsule de Dakhla est un spot protégé des fortes houles et de la chaleur du désert.

« Le spectacle des voiles des kitesurfs ou celles des planches est au rendez-vous. Quant aux surfeurs, ils vont chercher la vague de l’autre côté de la presqu’île, en bord d’Atlantique », décrit l’auteur de l’article.

Côté désert, le journal met l’accent sur le charme de la Dune blanche, une élévation immaculée patiemment sculptée par les vents. « Du sommet, on admire la rencontre du désert avec l’Atlantique, une sorte de combat majestueux entre deux infinis, gris bleu vers l’ouest, ocre rosé vers le levant ».

L’article met la lumière aussi sur la richesse de la faune de cette région, que ce soit du côté du Sahara (chat des sables et zorille du désert entre autres) ou du côté de l’océan. « Les falaises de la côte, qui enchantent les observateurs de la faune marine, abritent en effet la plus grande concentration de phoques moines au monde, plus de 100 individus, qui vivent à l’abri de grottes creusées dans les falaises », indique le quotidien.

Par ailleurs, le Figaro évoque les projets touristiques en cours de réalisation et qui devraient ajouter à l’attrait de Dakhla, notamment un golf de sable de neuf trous ainsi qu’un centre commercial construit pour promouvoir l’artisanat local.

Comments
To Top