Politique

 »Etat Islamique » : Sept membres d’une cellule devant la justice

specialforces_police
specialforces_policeSept membres d’une cellule active dans le recrutement de volontaires pour combattre dans les rangs de Daech ont été déférés devant le procureur général du Roi près de la cour d’appel de Rabat

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a déféré lundi devant le procureur général du Roi près la cour d’appel de Rabat, sept membres d’une cellule active dans le recrutement et l’envoi de volontaires marocains pour combattre dans les rangs de l’organisation dénommée  »Etat Islamique » en Syrie et en Irak, apprend-on auprès d’une source judiciaire.

Les membres de cette cellule sont poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour « constitution d’une bande criminelle pour préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par l’intimidation, la terreur et la violence, financement du terrorisme, incitation d’autrui à commettre des actes terroristes, apologie d’actes terroristes, appartenance à une organisation religieuse interdite et tenue de réunions publiques sans autorisation préalable ».

Un communiqué du ministère de l’Intérieur avait indiqué que le BCJI avait procédé, dans le cadre de la lutte préventive contre les menaces terroristes, au démantèlement dans la ville de Fès d’une cellule terroriste active dans le recrutement et l’envoi de volontaires marocains pour combattre dans les rangs de l’organisation  »Etat Islamique » en Syrie et en Irak.

Selon la même source, les investigations avaient révélé que le chef de cette cellule terroriste entretenait de solides liens avec des dirigeants de cette organisation terroriste, lesquels assuraient, en coordination avec le chef de la cellule de Fès, les opérations de ralliement des nouveaux volontaires marocains à la zone de conflit syro-irakienne, pour y subir des entraînements intensifs dans le maniement des différentes armes sophistiquées dans les camps relevant du groupe  »Etat Islamique ».

Les membres de cette cellule devraient être auditionnés lundi par le juge d’instruction en charge des affaires de lutte contre le terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel de Salé dans le cadre de l’interrogatoire préliminaire.

avec map

Comments
To Top