Monde

France: arrestation d’un Algérien qui projetait un attentat imminent contre des églises

policefrance

policefranceLe ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a déclaré mercredi qu’un attentat « contre une ou deux églises » a été déjoué dimanche dernier après l’arrestation fortuite d’un homme à Paris.

« Dimanche matin, à Paris, dans le 13e arrondissement, la police a découvert dans le véhicule et au domicile d’un individu blessé par balle un arsenal composé notamment de plusieurs armes de guerre, d’armes de poing, de munitions, de gilets pare-balle et de matériel informatique et de téléphonie », a indiqué mercredi matin M. Cazeneuve lors d’une conférence de presse.

« L’individu projetait la commission imminente d’un attentat, vraisemblablement contre une ou deux églises. Dimanche matin, cet attentat a été évité », a ajouté le ministre.

L’homme, un étudiant en informatique algérien de 23 ans arrivé en France en 2009, a été arrêté de manière fortuite après « un banal appel au Samu (service d’aide médicale d’urgence), dimanche matin, peu avant 9h00 », explique le journal Le Monde.

Dans son appel au Samu, l’individu, blessé par balle dans une rue du 13e arrondissement de Paris, aurait affirmé « avoir été agressé et perdre beaucoup de sang », poursuit le quotidien.

Mais en remontant les traces de sang, les policiers sont arrivés jusqu’à un véhicule garé à proximité contenant des armes qui s’est avéré être la voiture de l’homme blessé.

En perquisitionnant son appartement situé dans le 13e arrondissement, les policiers ont alors découvert des documents écrits « établissant sans ambiguïté que l’individu projetait de commettre un attentat, vraisemblablement contre une ou deux églises », a précisé M. Cazeneuve lors de sa conférence de presse.

Il a par ailleurs indiqué que le jeune homme était connu des services de renseignement depuis qu’il « avait manifesté son désir de rejoindre la Syrie en 2014 », note Le Monde.

Selon les informations du journal, le jeune homme « avait ensuite disparu une semaine en Turquie en 2015 et avait été placé en garde à vue à son retour ».

Les investigations menées depuis dimanche ont conduit les enquêteurs à « établir un lien entre ce jeune homme, sa blessure à la jambe, son projet d’attentat et le meurtre jusqu’ici non élucidé d’une jeune femme âgée de 32 ans (…) retrouvée morte dimanche matin à Villejuif (banlieue parisienne) sur le siège passager de son véhicule, touchée par trois tirs », ajoute Le Monde.

Ce serait peut-être en tenant de voler le véhicule de la femme que le suspect « se serait tiré une balle dans la jambe par inadvertance », explique le quotidien.

Il est établi que l’individu « s’est rendu à Villejuif le matin des faits et son ADN ainsi que des traces de sang ont été retrouvés dans la voiture » de la jeune femme, conclut Le Monde.

Comments
To Top