Politique

L’Intérieur poursuit en justice le journal « Akhbar Al Yaoum »

bouachrine
bouachrineLe ministère de l’Intérieur a réfuté des informations publiées par « Akhbar Al Yaoum » sur la mort de migrants clandestins sur les côtes marocaines et décidé de poursuivre le journal en justice.

Le journal « Akhbar Al Yaoum » a publié à la Une de son édition du 21 avril 2015, un article sous le titre : « 3200 migrants se sont noyés sur les côtes marocaines « , ajoutant que les plages de la Méditerranée sont devenues le plus grand cimetière des victimes de l’émigration clandestine au monde », indique le ministère dans un communiqué.

Le ministère de l’Intérieur, tout en réfutant catégoriquement les informations rapportées à ce sujet par le journal, affirme que le contenu de cet article est infondé, estimant que son auteur vise à porter atteinte à la réputation du Maroc et à sous-estimer les initiatives et les efforts déployés par les autorités publiques, reconnus par la communauté internationale, dans la gestion de ce dossier, ajoute le communiqué.

« Eu égard à la gravité des informations contenues dans cet article », le ministère de l’Intérieur va engager une action en justice contre ce journal conformément à la loi, ajoute le communiqué.

Comments
To Top