Societe

Atterrissage d’urgence à Casa du vol AT 665: la RAM s’explique

royal-air-maroc
royal-air-marocUn avion de la RAM, assurant durant la nuit du 23 au 24 avril le vol Paris-Agadir, a atterri à l’aéroport de Casablanca après que le commandant de bord ait constaté « un risque de dépressurisation »

La compagnie Royal Air Maroc (RAM) a souligné, vendredi dans un communiqué, que les 110 passagers du vol AT 665, opéré par un Boeing 737-800, ont atteint leur destination finale, Agadir, avec deux heures de retard.

Le changement dans ce plan de vol est intervenu après que le commandant de bord ait constaté « un risque de dépressurisation » et effectué une descente de l’appareil à une altitude de 3.200 mètres pour assurer de meilleures conditions de respiration aux passagers, a tenu à préciser la RAM.

Alors que l’appareil « survolait le sud de l’Espagne, vers 23h00, les indicateurs de bord ont permis au commandant de bord de constater un risque de dépressurisation. Par précaution, et conformément aux procédures appliquées en telle situation, il a effectué une descente de l’appareil à une altitude de 3.200 mètres pour assurer de meilleures conditions de respiration aux passagers », a expliqué la RAM.

« Une fois cette altitude atteinte et la situation revenue à la normale, le commandant de bord a continué son vol normalement vers Casablanca », a-t-elle ajouté.

Comments
To Top