Politique

Démantèlement d’une « cellule terroriste » à Laayoune

bcij
bcijLe ministère de l’Intérieur annonce le démantèlement une « cellule terroriste » composée de quatre personnes actives dans la ville de Laayoune

 Le Bureau Central des Investigations Judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a démantelé mardi « une cellule terroriste composée de quatre personnes actives dans la ville de Laayoune », dans le sud du Royaume, a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Les investigations ont démontré l’adhésion totale des membres de cette cellule à l’agenda de l’organisation terroriste, dite « Etat islamique », à travers leur intention de perpétrer des crimes terroristes dangereux dans le Royaume, a précisé la même source.

Les membres de la cellule avaient émis une fatwa autorisant l’enlèvement d’une de leurs connaissances dans le but de la bruler vive, après l’avoir accusé d’apostasie, selon les méthodes terroristes des chefs de cette organisation, a ajouté le ministère.

Selon les mêmes investigations, le cerveau de la cellule, qui entretient des liens solides avec l’un des chefs de terrain dans les rangs de cette organisation terroriste, a pu acquérir une grande expérience en matière de fabrication des explosifs, en expérimentant des substances fortement explosives en vue de s’en servir dans l’exécution de projets terroristes contre des cibles sensibles dans le Royaume, a fait savoir le ministère.

Le ministère a indiqué que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts proactifs visant à faire face aux éléments terroristes dépositaires de plans destructifs, précisant que les mis en cause seront déférés devant la justice une fois terminées les investigations menées sous la supervision du parquet général compétent.

map

Comments
To Top