Economie

Emploi: un programme pour l’insertion des jeunes

Fondation-education-pour-lemploi
Fondation-education-pour-lemploiLancé il y a une année, le programme « Digital Jobs for Moroccan Youth » qui livre sa première promotion ambitionne d’améliorer l’employabilité des jeunes au Maroc.

Une cérémonie de sortie de la première promotion du programme « Digital Jobs for Moroccan Youth » a été organisée, lundi à Casablanca, au terme d’une formation supervisée par la Fondation Education pour l’emploi (EFE).

Lancé il y a une année, ce programme ambitionne d’améliorer l’employabilité des jeunes, faciliter leur insertion professionnelle, renforcer leurs compétences dans le secteur IT et dans les domaines des TIC et d’assurer la formation à 770 jeunes marocains à court terme, un chiffre qui sera multiplié par 5 à l’horizon 2020.

« Digital Jobs for Moroccan Youth » est le fruit d’un partenariat conclu entre la Fondation Rockefeller (Etats-Unis) et EFE, une ONG internationale spécialisée dans la formation et l’accompagnement des diplômés en recherche d’emploi. Ce programme bénéficie du soutien des fondations MasterCard, de l’Université Hassan II de Casablanca et de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), ainsi que plusieurs institutions privées.

Selon le président de la Fondation marocaine de l’éducation pour l’emploi (EFE), Omar Chaabi, ce programme se propose d’augmenter le taux de l’employabilité au Maroc à travers des formations spécialisées qui répondent aux besoins du marché de l’emploi, ainsi que de renforcer les capacités des jeunes diplômés des universités et des institutions de formation professionnelle tout en les aidant à évaluer leurs propres capacités pour réussir dans leur carrière.

Le choix du digital, a-t-il indiqué, n’est pas fortuit mais relève de « l’importance de ce secteur dans nos économies actuelles et futures », précisant que les IT peuvent générer quelques 59.000 postes d’emploi à l’horizon 2020. En s’orientant vers des secteurs à forte demande tels que les IT/ BPO, EFE Maroc et la Fondation Rockefeller font preuve d’une « approche ingénieuse à fort impact direct » aussi bien pour l’économie marocaine engagée dans la voie de l’émergence que pour les jeunes tous passionnés par les TIC et désireux de réussir, a-t-il expliqué.

Abondant dans le même sens, le président de EFE Global, Jamie McAuliffe, a fait valoir que cette initiative, qui rassemble 6 pays arabes, à savoir la Tunisie, la Jordanie, la Palestine, le Yémen, l’Arabie-Saoudite et le Maroc, opte pour une nouvelle approche visant à contribuer à la réduction du chômage des jeunes diplômés en ouvrant de nouvelles perspectives d’emploi et en permettant des mécanismes qui les aident à saisir les opportunités d’emploi.

Au terme de cette cérémonie, deux conventions de partenariat ont été signées entre la Fondation de l’Education pour l’Emploi et respectivement Kaymu.M, première plateforme e-commerce et le réseau social professionnel « Shorein.com » dédié à l’emploi. Ces deux conventions ont pour objet le recrutement, la formation et l’encadrement des jeunes et permettent à EFE Maroc de faire valoir son expertise pour garantir à ces deux nouveaux partenaires des recrutements de qualité avec un taux de rétention élevé et très apprécié.

La Fondation marocaine de l’Education pour l’Emploi, membre du réseau d’EFE Foundation, est une ONG internationale à but non lucratif, motivée par la forte volonté d’améliorer les opportunités d’emploi offertes aux jeunes chercheurs d’emploi dans les pays du Moyen Orient et d’Afrique du Nord. EFE Maroc, opérant à Casablanca, Rabat, El Jadida, Tanger-Tétouan, Asilah, Doukkala-Abda, a bénéficié à 14.250 jeunes, dont plus de la moitié sont des femmes.

map

Comments
To Top