Politique

Le BCIJ démantèle un nouveau réseau terroriste

bcij
bcijUn nouveau réseau terroriste, actif dans le recrutement de combattants marocains pour le compte de l’organisation « Daesh », vient d’être démantelé par les forces du BCIJ.

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) a démantelé mardi un réseau terroriste composé de 10 éléments qui s’activaient dans les villes de Casablanca et Boujniba dans le domaine du recrutement de combattants marocains en vue de rallier les rangs de l’organisation dite « Etat islamique »  connue sous l’appellation de « Daesh », indique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Les investigations minutieuses menées par le BCIJ ont révélé qu’en application de l’agenda subversif de Daesh visant à élargir ses opérations à l’extérieur de ce foyer (Irak et Syrie), le chef de cette cellule a projeté, en coordination avec un des chefs étrangers de Daesh actif sur le terrain, de constituer des cellules dormantes en vue d’exécuter des projets terroristes dans le Royaume, dans la perspective de l’établissement du « califat » présumé, ajoute la même source.

Le ministère, qui précise que cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les menaces terroristes, souligne que l’enquête et le suivi ont confirmé que certains membres de cette cellule, qui ont une grande connaissance en matière de fabrication des explosifs étaient en relation avec des combattants marocains de Daesh dans le cadre de la planification d’attaques terroristes visant des édifices sensibles dans le Royaume avec l’appui financier et logistique de chefs de ladite organisation.

Les mis en cause seront déférés devant la justice une fois terminée l’enquête, qui se poursuit sous la supervision du parquet général compétent, ajoute le ministère.

Comments
To Top