Design & Déco

New York: Hammam, piscine privée, rien n’est trop beau dans les immeubles de luxe

N1

Dans une tour près des Nations unies à New York, l’heureux propriétaire d’un somptueux duplex pourra bientôt profiter d’une piscine privée sur sa terrasse au 43e étage. Ailleurs, d’autres immeubles de luxe offrent hammam, sauna, simulateur de golf, bowling et même garderie pour chiens: rien n’est trop beau pour séduire les ultra-riches.

Alors que le marché des tours de luxe est en plein boom à New York, avec des prix record qui ont franchi la barre des 100 millions de dollars pour un appartement en janvier, les promoteurs soignent particulièrement les équipements et autres services offerts à leurs clients.

Le duplex du 50 United Nations Plaza, au sommet d’un immeuble de 43 étages, fait plus de 900 m2. La piscine à débordement est sertie dans une grande terrasse et l’appartement a son ascenseur privé pour aller d’un étage à l’autre. Les vues sont spectaculaires sur Manhattan. Le coût: 70 millions de dollars.

L’immeuble a comme toutes les résidences de luxe une salle de sport dernier cri, mais aussi salle de soins, sauna, piscine collective intérieure, et, luxe rare à Manhattan, une cour fermée où les voitures peuvent déposer leurs passagers. Plus bien sûr une place de parking par appartement.

– Se différencier –

« Nous cherchons toujours à différencier nos propriétés », explique à l’AFP la responsable des ventes Jill Mangone. « Et la tendance aujourd’hui est de proposer des services qui correspondent vraiment aux besoins des gens. Ils veulent une salle de sport dernier cri, ils veulent de la vue, une salle de jeux pour les enfants. Les acheteurs sont de plus en plus connaisseurs », dit-elle.

Depuis des années, les gardiens 24 heures sur 24, service de pressing, salle de sport, demi-terrain de basket et piscine sont des classiques dans les immeubles de luxe.

S’y ajoutent désormais studios de yoga, de danse, simulateurs de golf, allées de bowling, salle de cinéma, garderies pour chien, et des salons de réception aux vues spectaculaires.

Au 443 Greenwich, ancienne usine de Tribeca reconvertie en 52 immenses appartements, dont le plus cher coûte 53 millions de dollars, les propriétaires disposeront d’un hammam, d’un jardin intérieur, toit paysager, piscine, salle de jeux pour enfants… Ils auront aussi un double accès souterrain à un garage au décor très années 1930, leur garantissant une « intimité absolue », selon son promoteur Nathan Berman.

Dans le même quartier, la Cast Iron House, fonderie transformée en appartements de luxe, propose un « centre d’hydrothérapie calqué sur un hammam turc », avec douche « déluge » et bain d’eau froide. « Pour servir de retraite, d’oasis » dans la ville frénétique, explique une porte-parole.

Le concept sera poussé à son maximum au « 45 East 22nd Street », tour de 65 étages prévue près du célèbre Flatiron, avec cinq étages dédiés à la détente: bibliothèque, centre de remise en forme avec salle de boxe et d’entraînement privée, simulateur de golf, terrain de basket, salle de jeux pour enfants, billard, salle pour jouer aux cartes. Et au 54e étage, un grand espace de réception à la vue merveilleuse, avec deux cuisines.

– 850.000 dollars la place de parking –

« C’est assez inhabituel pour un immeuble qui n’a que 83 résidences », explique à l’AFP son promoteur Ian Bruce Eichner. « Ce n’est pas simplement le fait d’avoir cinq étages consacrés à la détente. J’ai aussi pris la décision calculée de consacrer un espace très cher, en haut de l’immeuble » à un espace de réception. Ceux qui achèteront des petits appartements n’ayant pas forcément cette vue pourront avoir ainsi selon lui « globalement la même expérience » que ceux ayant tout un étage en hauteur.

A la piscine, qui risquait selon lui d’être peu fréquentée, il a préféré un garage « complètement automatisé », où l’on dépose sa voiture devant l’immeuble sur une plaque qui descend ensuite en sous-sol.

Plus au nord, le 520 Park avenue, tour de 54 étages prévue près de Central Park, avec un triplex de 1.151 m2 à 130 millions de dollars, offrira aussi sauna, hammam, salle de jeux pour enfants et cave à vin climatisée.

Et le luxe ne s’arrête pas aux seuls appartements à la vente.

Le MiMA, dans Midtown, offre à ses locataires, en plus des services classiques, une garderie pour chiens avec espace de jeux et de toilettage, et même une petite piscine en forme d’os. Dominant la High Line, Abington House, où un appartement de deux chambres se loue plus de 10.000 dollars, a également récemment ouvert sa « dog city ».

Mais ces avantages se payent souvent très cher.

Au 50 UN Plaza, la place de parking coûte 150.000 dollars, plus 295 dollars mensuels. Une affaire, comparé aux 850.000 dollars de celles du 443 Greenwich qui sont déjà toutes réservées.

es caves à vin individuelles vont de 50.000 à 75.000 dollars au 50 UN Plaza, dépassent parfois ailleurs 200.000 dollars.

Les activités au « Dog city » du MiMA peuvent facilement atteindre 500 dollars par mois.

Et au pays des super-riches, même les cages grillagées en sous-sol dans lesquelles les New-Yorkais entassent leur superflu se payent, au prix fort, de 25.000 à 75.000 dollars selon la surface.

AFP

Comments
To Top