Cinéma

« Much Loved »: L’acteur qui joue un Saoudien a menti sur son agression

actmu
actmuL’agression présumée contre l’acteur qui jouait le rôle d’un Saoudien dans le film polémique « Much Loved » de Nabil Ayouch n’a aucune relation avec une quelconque participation à un film, selon la DGSN

L’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a démontré que le dénommé Youssef Ahl Sidi Dehou Idrissi « n’a jamais été victime d’une agression à l’arme blanche par un inconnu » en raison de sa participation à un film et qu’il s’agissait d’une altercation entre la supposée victime et l’un de ses amis à cause d’un différend personnel, a indiqué lundi la préfecture de police de Casablanca dans un communiqué relayé par la MAP.

La même source souligne qu’il ne s’agissait nullement d’une agression et que l’acte de violence présumé « n’a aucune relation avec une quelconque participation à un film ».

Concernant la réalité des faits, précise le communiqué, l’enquête et les investigations de terrain de la police appuyées par les déclarations de témoins, suite à la publication par certains médias d’une vidéo comportant des déclarations attribuées au dénommé Youssef Ahl Sidi Dehou Idrissi et dans lesquelles il prétendait avoir été victime de coups et blessures à l’arme blanche par un inconnu en rapport avec son rôle dans un film, ont démontré qu’ « une altercation a éclaté entre la prétendue victime et l’un de ses amis à cause d’un différend personnel, qui a dégénéré en insultes et échanges de coups, ayant entrainé de petites égratignures au niveau du cou ».

L’enquête a également prouvé que la soi-disant victime a déposé une plainte auprès du service de permanence de la préfecture de police de Casablanca jeudi dernier au sujet de cette altercation, « mais elle a ensuite dénaturé les faits en enregistrant une vidéo postée sur internet dans laquelle il prétendait avoir été victime de coups et de blessures à l’arme blanche à cause de son rôle dans un film », ajoute la même source.

A l’issue de l’enquête, l’intéressé a été présenté, en compagnie de la personne avec laquelle il a échangé les violences, devant le parquet compétent, précise le communiqué.

Comments
To Top