Politique

BCIJ: Démantèlement d’une nouvelle cellule terroriste

bcij
bcijLe BCIJ a démantelé mercredi une nouvelle cellule terroriste. Une opération qui intervient dans le cadre de l’approche proactive visant à faire face aux menaces terroristes.

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a réussi, mercredi, à démanteler une cellule terroriste, composée de neuf membres, active à Sidi Moumen (Casablanca), Oued Zem, Boujniba, Fqih Bensaleh et Ouled Said (Kasbat Tadla), indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Parmi les membres de cette cellule figure un ancien détenu qui était poursuivi dans le cadre de la loi antiterroriste et qui appartenait à un réseau terroriste en relation avec « Al Qaida en Irak », démantelé en 2008, ajoute la même source.

D’après des données précises, les membres de cette cellule ont réussi à entrer en contact secret avec les chefs de l’organisation de l' »Etat islamique » dans la région syro-irakienne (Daesh) pour la coordination des opérations d’envoi de combattants marocains volontaires dans ce foyer de tension et de soutien financier nécessaire, précise le communiqué.

Le démantèlement de cette cellule terroriste confirme encore une fois la détermination de cette organisation terroriste à élire domicile au Maroc en créant des cellules dormantes formées de combattants marocains ayant bénéficié de divers entrainements militaires dans les camps de Daesh, dans la perspective d’exécuter des opérations terroristes dangereuses dans le Royaume.

Les mis en cause seront présentés devant la justice une fois achevée l’enquête en cours sous la supervision du parquet général compétent, poursuit la même source.

Comments
To Top