Politique

Femen: 1500 manifestants au Maroc

manifestation_-_Ambassade_de_France_-_M41

manifestation_-_Ambassade_de_France_-_M41Environ 1.500 personnes ont manifesté  devant l’ambassade de France à Rabat pour dénoncer l’opération menée mardi par deux militantes françaises des Femen contre la pénalisation de l’homosexualité au Maroc.
Ces deux militantes ont été expulsées mardi soir après avoir posé brièvement, seins nus, et s’être embrassées devant un des principaux monuments de la capitale, le minaret d’une mosquée historique. Elles avaient aussi arboré un slogan « In gay we trust » sur le corps. Dans le calme, des hommes de tous les âges mais aussi de nombreuses femmes voilées, ont brandi des pancartes « A bas Femen », « Pas de ça chez nous » et « Non à l’atteinte aux valeurs sacrées des Marocains ».

L’homosexualité au Maroc est passible d’une peine de trois ans de prison. La chef de file des Femen en France, Inna Shevchenko, a affirmé mardi que cette « action symbolique, dans un site très touristique », visait « à dénoncer (cette) législation ». Hier, deux Marocains qui se sont embrassés en public sur le même site que les militantes Femen ont eux été arrêtés. Une ressortissante espagnole, accusée d’avoir apporté un soutien aux deux Françaises, a à son tour été expulsée. Le mouvement Femen, né en Ukraine à la fin des années 2000, fait passer ses messages féministes notamment au moyen de jeunes femmes qui perturbent des manifestations publiques et exhibent leurs seins nus.

avec afp

Comments
To Top