Festivals

Mawazine, Sting récidive sur la scène Souissi

sting
stingUn gentleman musicien était de retour, jeudi soir, à Rabat. Avec une petite heure de retard, Sting, vêtu d’un saroual, a récidivé, jeudi soir, sur la scène sur la scène Souissi.

Présent, ici même, il y a cinq ans, pour un concert inoubliable avec l’orchestre symphonique royal marocain, l’English man a replongé l’immense foule venue l’acclamer dans un univers musical au carrefour du rock et de la musique classique.

Le public a ainsi pu revivre les gros succès de l’ère Police, l’ancien groupe culte qui l’a révélé, comme Roxanne ou Message in a bottle. Les festivaliers ont aussi pu redécouvrir des tubes planétaire plus ou moins récents comme Fields of gods, When we dance, Moon over Burbon street ou encore Desert Rose, fruit de son duo avec Cheb Mami, qui fut classé numéro un peu partout dans le monde. Sting est revenu, sur son concert de la 9è édition.

Il se souvient particulièrement d’un épisode qui l’a marqué : « Les membres de la famille royale se sont déplacés pour me voir. Dans mon pays, les personnalités royales ne viennent jamais à mes concerts ! », a-t-il déclaré, lors d’une conférence de presse tenue quelques heures plus tôt à la Villa des arts de Rabat.

Cette fois, Sting, pour l’occasion, n’était pas accompagné de son batteur marocain, Ghany, natif d’Essaouira qui le suit depuis 2002, mais… d’une barbe qui, s’est-il réjouit, lui permet parfois de se balader en toute tranquillité à Rabat. « Les gens hésitent à me reconnaitre », a-t-il déclaré avec un large sourire.

Avec son ancien groupe, Sting a d’abord contribué au succès de cinq albums en studio, remporté six Grammy Awards et deux Brits, et a fait son entrée au Rock and Roll Hall of Fame en 2003.

L’ancien professeur de math a ensuite signé une carrière solo marquée par quatorze albums en solo qui lu ont  valu de 10 Grammy Awards, deux Brits, un Golden Globe, un Emmy, trois nominations aux Oscar, un Billboard Magazine’s Century Award et un MusiCares 2004 Person of the Year.

Sting a aussi joué dans une quinzaine de films et rédigé deux livres dont Broken Music, le livre de mémoires le plus vendu selon le New York Times.

Comments
To Top