Festivals

Debbouze: Marrakech « carrefour mondial de la comédie »

mdr
mdrLe Festival d’humour de Marrakech, dont la 5ème édition se tient du 10 au 14 juin, aspire à devenir « le carrefour mondial de la comédie », a souligné le fondateur de cet événement, Jamel Debbouze.

Le Marrakech du rire voudrait devenir une plaque tournante mondiale de la comédie sous toutes ses formes, a-t-il ajouté, samedi à Marrakech, lors d’un point de presse en marge de ce festival qui a besoin, selon Debbouze, de davantage de soutien pour renforcer son rayonnement international.

Debbouze a relevé que la culture est « un moteur extraordinaire », soulignant que toutes les formes de culture possibles et imaginables sont à défendre et que le Festival international d’humour de Marrakech « essaye de défendre toutes les cultures ». Evoquant le 5ème Marrakech du rire, Debbouze s’est montré ravi de l’engouement croissant du public, qui a investi toues les scènes des spectacles programmés, par rapport aux éditions précédentes, se disant fier aussi des performances des artistes présents dans le cité ocre pour donner la joie aux gens. Il a cité, à titre d’exemple, l’artiste marocain Eko qui a orchestré à lui seul le spectacle d’ouverture de cette édition, ainsi que les jeunes talents de Jamel Comedy Club, qui sont une grande promesse d’avenir, se félicitant également du succès de la Caravane du rire qui a défilé dans les rues de Marrakech pour répandre la joie et rendre hommage aux artisans de la mémoire marocaine. Debbouze a mis en exergue, dans le même sens, la Scène africaine des jeunes talents, organisée pour la première fois dans le cadre du Marrakech du rire, estimant qu’il s’agit d’une « grande promesse d’avenir » pour ce festival. « Nous avons fait une tournée en Afrique et on s’est rendu compte qu’il y avait des comédiens extraordinaires à Dakar, Abidjan ou Libreville. Nous avons croisé des comédiens qui nous ont vraiment inspirés et qui sont admiratifs de notre travail et nous avons eu envie de communier avec eux », a-t-il dit à ce sujet.

Des comédiens sélectionnés à l’issue de castings à Dakar, Abidjan et Libreville se sont produits vendredi pour la première dans le cadre du festival Marrakech du rire. Debbouze a rappelé, en outre, le lancement cette année du volet du film de comédie, en espérant qu’un jour des producteurs puissent se balader à Marrakech à la recherche de jeunes comédiens.

Ce point de presse a été tenu pour annoncer le vainqueur du concours des jeunes talents de l’édition 2015. Il s’agit de l’humoriste marocain Youssef Ksiyer qui aura l’occasion, grâce à cette victoire, de performer sur les scènes des festivals partenaires du Marrakech du rire, à savoir le Grand rire (Canada), Morges sous rire (Suisse), Voorire (Belgique) et le Comedy Club (France).

Comments
To Top