Economie

L’OCDE signe un accord de coopération avec le Maroc

benkirane-cg-dg-ocde_1
benkirane-cg-dg-ocde_1Un protocole d’accord pour la mise en œuvre du programme-pays Maroc-OCDE a été signé, lundi à Paris, par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et le secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria.

Destiné à renforcer et approfondir la coopération entre les deux parties, ce programme portera sur plusieurs volets dont l’investissement, le commerce et globalisation, la gouvernance publique, le développement territorial, la fiscalité, l’éducation, l’inclusion sociale et l’emploi, et le tourisme.

Il vise à promouvoir l’adhésion aux instruments de l’OCDE ainsi que la mise en œuvre effective des normes et meilleures pratiques de l’Organisation, et de faire progresser les réformes du Maroc dans différents domaines des politiques publiques.

En vertu de ce programme, les deux parties pourront coopérer dans divers domaines dont les études conjointes, les examens de politiques nationales du Maroc, l’échange d’information et le partage de données statistiques et autre information pertinente pouvant servir de socle à de meilleures analyses des deux parties.

Les deux parties s’engagent aussi à organiser des évènements, des séminaires et des ateliers conjoints, à participer à des évènements et activités à portée régionale et à promouvoir la participation du Maroc dans les organes et projets de l’OCDE.

Le programme, d’une durée de deux ans renouvelable, facilitera en outre l’adhésion du Royaume à divers instruments juridiques de l’OCDE, outre le suivi, l’évaluation et les analyses comparatives des pratiques politiques du Maroc au regard des normes et meilleures pratiques de l’Organisation afin de promouvoir les réformes ainsi que la transparence gouvernementale vis-à-vis des citoyens.

Le programme-pays inclut 17 examens des politiques publiques, l’adhésion à 9 instruments juridiques de l’OCDE et une participation renforcée à 9 comités de l’Organisation. Il est construit autour de trois thèmes principaux : croissance et compétitivité économique, inclusion sociale et gouvernance publique.

La série d’activités proposée permettra au Maroc de disposer d’informations et de recommandations clés permettant d’élaborer et de renforcer son plan de réformes économiques et sociales durant les deux prochaines années en vue de soutenir une croissance forte, inclusive et durable. A rappeler que le Maroc est le seul pays africain et de la région MENA retenu par l’OCDE pour bénéficier de ce programme.

Comments
To Top