Sport

Scandale FIFA: Tokyo nie avoir versé un pot-de-vin au Mondial 2002

FIFA
FIFALa Fédération japonaise de football (JFA) a rejeté dimanche des allégations selon lesquelles elle aurait versé un pot-de-vin à la Fédération sud-américaine de football (Conmebol)

C’est impossible », a affirmé le président honoraire de la JFA, Junji Ogura, à la suite de la parution dans la presse sportive espagnole d’un article accusant la JFA d’avoir envoyé 1,5 million de dollars (1,3 M EUR) à la Conmebol en 2000 en guise de remerciement après avoir eu son appui pour l’organisation de la coupe du Monde.

« A l’époque (en 2000: ndlr), nous n’avions pas une telle somme d’argent à notre disposition », a assuré M. Ogura, cité par les médias nippons, en arguant que le Japon avait été déjà choisi comme pays-hôte du Mondial quatre ans auparavant, rendant donc inutile un tel paiement.

Au terme d’un processus de sélection très disputé, le Japon avait obtenu en 1996 l’organisation du Mondial 2002 conjointement avec sa rivale asiatique, la Corée du Sud.

De son côté, le président de la JFA Kuniya Daini, cité par le quotidien Yomiuri Shimbun, a fait savoir que la fédération japonaise allait vérifier la véracité des allégations de la presse espagnole. Selon le quotidien sportif Diario AS, citant un ancien employé anonyme de la Conmebol, le versement d’1,5 M USD a été effectué par l’ex-président honoraire de la JFA Ken Naganuma. M. Naganuma est décédé depuis.

Comments
To Top