Monde

L’état d’urgence décrété en Tunisie après l’attaque de Sousse

tunis

tunisLe président tunisien, Béji Caïd Essebsi, a décrété l’état d’urgence samedi pour accroître les moyens d’action de son gouvernement après l’attaque contre un hôtel à Sousse le 26 juin, qui a fait 38 morts. L’état d’urgence renforce à titre temporaire les pouvoirs de l’armée et des forces de sécurité tout en restreignant certains droits, comme celui de rassemblement sur la voie publique. Les services de la présidence ont précisé que le chef de l’Etat prononcerait une allocution télévisée à 16h00 GMT pour s’expliquer sur sa décision. Trente-huit touristes étrangers, britannique pour la majeure partie d’entre eux, ont été tués le 26 juin sur la plage de l’hôtel Imperial Marhaba, avant que l’auteur de l’attaque soit abattu. Cette attaque est intervenue un peu plus de trois mois après celle du musée du Bardo, à Tunis, qui a coûté la vie à 20 touristes étrangers. Jeudi, le gouvernement a annoncé l’arrestation de 12 personnes soupçonnées d’être liées à l’attaque de Sousse, précisant que deux autres suspects étaient encore recherchés. Selon les autorités tunisiennes, les deux auteurs de l’attaque du musée du Bardo et celui de l’attaque de Sousse ont été entraînés à la même période dans des camps djihadistes en Libye, pays frontalier de la Tunisie dans lequel le conflit en cours entre deux gouvernements rivaux permet à des groupes armés de gagner du terrain. La Tunisie n’avait plus été placée en état d’urgence depuis 2011, pendant le soulèvement contre le régime autoritaire de Zine el Abidine Ben Ali.

reuters

 

Comments
To Top