Musique

Affaire Jennifer Lopez : La HACA rejette la demande de Benkirane

benkilopez

benkilopezLe Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle-CSCA a déclaré irrecevable la lettre du Chef du Gouvernement appelant à prendre des sanctions contre 2M pour avoir diffusé une soirée de Jennifer Lopez.

La Haute autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) a déclaré irrecevable la lettre du Chef du Gouvernement appelant à prendre des sanctions contre 2M.

Pour rappel, le concert diffusé dans la nuit du 29 mai 2015 avait été jugé par Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement et secrétaire général du PJD comme comportant «des séquences à connotation sexuelle, attentatoires à la pudeur et aux valeurs religieuses et morales de la société marocaine et heurtant la sensibilité des téléspectateurs ».

En effet, la décision rendue le 2 juillet 2015 par la HACA a déclaré la demande du chef de gouvernement irrecevable en la forme.

Et ce au motif «qu’elle n’entre pas dans le champ défini par le Législateur pour les missions consultatives du dit Conseil, qui portent sur les questions concernant le secteur audiovisuel dans sa globalité et non sur des cas spécifiques devant être traités dans le cadre de plaintes, dont le Législateur a clairement fixé les modalités et les parties habilitées à les présenter », lit-on dans la décision n° 23-15 publiée sur le site de la HACA.

Par ailleurs, la HACA a tenu à préciser que «dans le cadre de la pratique courante de ses missions et prérogatives, le CSCA s’est attelé à l’étude de cette question dans sa dimension plus large et selon une approche holistique respectant les principes de l’indépendance, de la liberté et de la responsabilité des opérateurs dans l’exercice de la communication audiovisuelle et ce, à l’aune de la philosophie et de l’esprit de la Constitution, des textes juridiques et réglementaires en vigueur, de l’expérience de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle et de sa stratégie»

Comments
To Top