Technologie

Etat civil : Casablanca lance son service en ligne

services-en-ligne
services-en-ligneLa commande en ligne de documents de l’état civil au niveau de la wilaya de Casablanca, a été lancée mercredi

Cette solution permettra d’épargner aux citoyens les longs déplacements et de diminuer la pression sur les bureaux d’état civil.

Initié dans le cadre d’un protocole d’accord signé entre le ministère de l’Intérieur et celui de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique et Barid Al Maghrib relatif à la délivrance des actes de naissances et des copies intégrales de naissance via le réseau internet, ce projet, baptisé « watiqa », vise à rapprocher l’administration du citoyen et à simplifier les services de l’état civil.

Pour y procéder, le citoyen casablancais peut faire la commande d’un ou plusieurs documents d’état civil sur le guichet électronique et régler en ligne les frais y afférents, à partir de 20 DH. Le paiement peut se faire par carte bancaire nationale ou internationale, et prochainement par SMS.

En recevant la demande de l’intéressé, le bureau d’état civil de naissance du citoyen produit les documents commandés de manière habituelle, soit sur la base des registres papier d’état civil, soit par ordinateur pour les bureaux d’état civil déjà informatisés. La réception des commandes se fera via un ordinateur connecté sur internet.

Par la suite, le bureau d’état civil transmet au citoyen le document demandé par courrier postal recommandé, au Maroc ou à l’étranger. L’utilisation du courrier recommandé n’est pas fortuite, car elle permet d’identifier le destinataire des documents qui doit présenter sa pièce d’identité, conformément aux exigences législatives en vigueur.

Intervenant à cette occasion, le wali de la région du Grand Casablanca, Khalid Safir, a souligné que la commande en ligne des documents de l’état civil figure parmi les projets pionniers dans la mesure où elle ambitionne de simplifier les services administratifs pour le citoyen en lui permettant de recevoir une copie de son acte de naissance sans pour autant faire le déplacement aux bureaux d’état civil.

Décidément, le monde est devenu un petit village grâce à l’évolution technologique notamment Internet et les autres moyens de communication, ce qui nous a incités à mettre à contribution ces technologies au service aussi bien du citoyen que de l’administration, a relevé M. Safir, précisant que ce projet contribuera, à n’en point douter, au rayonnement de l’image du service administratif communal au niveau de la région du Grand Casablanca.

Selon le wali, le projet « watiqa » s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale visant l’amélioration des services relatifs à l’état civil (copie intégrale et acte de naissance), ajoutant que la réflexion est engagée pour étendre les services de ce projet aux documents les plus sollicités par les citoyens.

Dans un premier temps, une quarantaine de bureaux d’état civil seront concernés avant que l’opération ne soit étendue à l’ensemble des bureaux en septembre 2017. En effet, plus de 5,25 millions d’actes d’état civils sont à informatiser.

avec map

Comments
To Top