Societe

Musulmans et Juifs réunis pour un ftour inédit à Casablanca

ftor
ftorPlusieurs personnalités de la société civile juive marocaine ont organisé mardi à Casa un ftour inédit autour du « savoir vivre ensemble » et auquel ont participé une centaine de leurs amis musulmans.

Cette rencontre initiée en partenariat avec l’Association « Marocains Pluriels » a été l’occasion de fêter et célébrer « la richesse et la profondeur de la diversité culturelle et spirituelle marocaine ».

Invité d’honneur de cette manifestation, le Conseiller du Roi, André Azoulay, a longuement analysé « les fondamentaux historiques, politiques et constitutionnels qui donnent à cette exemplarité marocaine la durabilité et la légitimité autour desquelles se construit et se renforce le consensus national porté avec éclat par le leadership de SM le Roi Mohammed VI ».

M. Azoulay a tenu dans ce contexte à souligner le caractère structurel de « cette réalité marocaine » qui ne doit pas être assimilée à « une réaction conjoncturelle ou circonstancielle qui trouverait sa justification ou sa seule raison d’être dans une réponse ponctuelle à apporter à la crise que connaît aujourd’hui la Communauté des Nations s’agissant du savoir vivre ensemble et du dialogue de toutes nos cultures, religions et civilisations ».

« Dans un monde en quête de repères, la boussole marocaine est plus précieuse que jamais », a affirmé avec force le Conseiller du Roi, rappelant le « seuil historique franchi par notre pays en juillet 2011 avec le vote de notre nouvelle Constitution qui garantit le caractère irréfragable des acquis qui fondent et consolident la diversité et la modernité sociale et culturelle de notre société ».

Pour le président de l’Association Marocains Pluriels, Ahmed Ghayet, cette rencontre est une occasion pour montrer aux jeunes en particulier, la particularité du Maroc comme terre de tolérance, de dialogue intercommunautaire et de partage.

Et de mettre en avant que l’histoire du Royaume, caractérisée par la coexistence et la cohabitation entre les Marocains de différentes origines et confessions, a vu sa consécration dans la Constitution de 2011 qui a confirmé cette réalité du Maroc, « fier de ses afflux musulman, juif, berbère, arabe et saharo-hassani, nourri de ses affluents africain, andalou et méditerranéen ».

Pour d’autres intervenants, le Maroc a eu le courage et la capacité visionnaire, sous la conduite du Roi Mohammed VI, de proposer une Constitution qui témoigne d’un Maroc contemporain, historiquement forgé et ciselé par la civilisation berbère, le judaïsme, la civilisation arabo-musulmane et par son identité hassanie. A rappeler que le Prix Nord-Sud du Conseil de l’Europe a été attribué, mercredi dernier à Lisbonne, à André Azoulay pour sa contribution au processus de paix au Moyen Orient ainsi que pour la promotion du dialogue interculturel en Méditerranée.

Ont assisté à cette soirée, d’éminentes personnalités du monde diplomatique, de l’art, de la culture, de la politique ainsi que des représentants de la société civile.

L’association Marocains Pluriels entend, à travers cette action, faire progresser les valeurs qu’elle défend à savoir la diversité, le partage, l’ouverture, le dialogue et mettre en relief l’identité marocaine et sa culture.

L’association a pour objectifs de créer un « Mouvement » pour véhiculer et faire progresser les messages de concorde et de tolérance, de s’exprimer sur les grands sujets de société et contribuer au développement et à la circulation des idées.

Marocains Pluriels vise également à renforcer les liens entre les deux rives en tissant et renforçant les liens entre les jeunes Marocains d’ici et d’ailleurs et créer un réseau pour partager les expériences.

avec map

Comments
To Top