Politique

Le Mouvement populaire menace Chabat de poursuites judiciaires

hamid-chabat
hamid-chabatLe Mouvement populaire menace de poursuivre en justice Hamid Chabat, secrétaire général de l’Istiqlal pour des propos que ce dernier aurait tenu à l’occasion d’un meeting électoral à Azro.

Le parti de Mohand Laenser n’a visiblement pas digéré les propos tenus par Hamid Chabat lors d’un meeting électoral organisé, samedi, à Azro. Dans un communiqué parvenu à la rédaction, le Mouvement populaire a réagi avec véhémence, laissant entrevoir la possibilité d’engager des poursuites judiciaires contre Chabat.

« La nature virulente de ces attaques gratuites démontre sans ambages, si besoin est, du caractère inélégant et dénué de toute éthique de cet exercice d’avilissement de la chose politique à laquelle s’adonne monsieur Chabat sans vergogne et en dehors de toute morale politique. » , stipule le communiqué qui ajoute que le Mouvement populaire « se réserve le droit de recourir à tous les moyens légaux en vigueur  afin de laver son honneur et celui de tous ses militants ».

« Si nous étions réellement dans un Etat de droit, Mohamed Ouzzine aurait dû être en prison » aurait notamment déclaré Hamid Chabat cité par le site d’information Yabiladi. Pour rappel, Mohamed Ouzzine, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, avait été  limogé suite aux disfonctionnements observés à l’occasion de la Coupe du monde des clubs organisée au Maroc.

Comments
To Top