Economie

Plus de 10 millions de touristes ont visité le Maroc en 2014

Touristes_M21
Touristes_M21Un total de 10,3 millions de touristes ont visité le Maroc en 2014, soit une croissance globale de 2,4 % par rapport à 2013, indique l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

Les recettes, s’établissant à 59,3 milliards de dirhams, ont enregistré, quant à elles, une augmentation de 2,9 %, selon les chiffres fournis par l’ONMT lors de son conseil d’administration tenu lundi sous la présidence du ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, et du directeur de l’Office Abderrafie Zouitene.

Ainsi, malgré un contexte dégradé, le Maroc a pu faire mieux qu’en 2013, avec des taux de croissance à 2 chiffres pour certains marchés comme la Pologne (+35 %), le Royaume Uni (+14 %) ou encore la Scandinavie (+13 %), précise l’ONMT sur le site du ministère.

La présentation des réalisations de l’année 2014 fait ressortir clairement deux phases. Durant la première phase, allant de janvier à août 2014, la destination Maroc a enregistré une hausse des arrivées aux postes frontières de + 8 %, comparé à la même période de l’année 2013. Pour rappel, cette évolution positive confirmait les bonnes performances remarquées pour l’année 2013 (+7,2 %) après trois années de stagnation, en l’occurrence 2010, 2011 (+0,6 %) et 2012 (+0,4 %). La période allant d’octobre à décembre 2014 a, quant à elle, été marquée par un recul de -5 % par rapport à la même période de l’année précédente.

En effet, la conjoncture a été affectée par les effets combinés de l’amalgame sur la propagation du virus Ebola, l’annulation de la Coupe d’Afrique des Nations et les actes terroristes enregistrés dans la région avec notamment l’affectation du Maroc sur la liste des pays « rouge » à risque par le Quai d’Orsay en Septembre 2014.

Renforcement de l’offre aérienne sur le Maroc

Ce résultat a pu être obtenu grâce à la mise en œuvre par l’ONMT d’actions innovantes favorisant le renforcement de l’offre aérienne sur le Maroc, la distribution, avec un focus particulier sur les nouveaux réseaux de vente sur internet, des actions de visibilité médiatique optimisée grâce à des partenariats nouveaux, des campagnes de promotion et de publicité et enfin des actions spécifiques sur les marchés dits de niche.

Ainsi, en 2014, en matière d’aérien, 11 contrats de partenariats ont été signés, marquant un renforcement significatif de l’offre aérienne en partant de villes importantes telles que Glasgow, Dusseldorf, Frankfurt, Vienne ou encore Hanover vers Marrakech, ou des liaisons comme Vienne-Agadir, Madrid-Ouarzazate et Toulouse-Agadir.

Au niveau de la distribution, l’ONMT a poursuivi sa nouvelle démarche basée sur le partenariat avec les grands tour-opérateurs et professionnels du e-business. Ainsi, plus de 48 contrats de partenariat ont été finalisés, générant un flux global estimé à plus de 600.000 touristes et 14 contrats de partenariats ont été signés avec les tour-opérateurs leaders en ligne. L’ONMT a également reçu plus de 2 000 agents de voyage et prescripteurs.

En termes de publicité, l’ONMT a déployé des campagnes ciblées et renouvelées. D’abord, sur le marché interne, à destination des Marocains d’ici et du Monde, avec deux vagues en avril puis en juillet (TV, Affichage, Web, Presse et Radio). Ensuite, avec des campagnes ciblées notamment en France, au Royaume-Uni, en Espagne, aux USA et en Suisse, dont des partenariats d’exception avec de grandes chaînes de télévision. Dans le volet des relations publiques, l’ONMT a capitalisé sur les grands évènements organisés au Maroc par le lancement en amont d’une campagne image en France, Belgique et Royaume- Uni, afin de capitaliser sur l’aspect festif et culturel du Maroc.

Par ailleurs, 627 journalistes et bloggeurs ont été conviés durant l’année 2014 et plusieurs émissions de télévision ont été délocalisées au Maroc : Ushuaïa, Télématin, Masterchef Portugal, Donnavventura.

Intervenant à cette occasion, M. Haddad a rappelé la conjoncture exceptionnelle que traverse le secteur, sous l’effet combiné des évènements géopolitiques que connaît la région et les amalgames pouvant affecter l’image du Maroc suite à des incidents sécuritaires ou médiatiques. Pour sa part, M. Zouitene a souligné les efforts fournis par l’ONMT, aussi bien en termes d’innovation dans les actions qu’en termes d’organisation et de planification des programmes et campagnes pour la promotion de la destination Maroc.

map

Comments
To Top