Societe

Maroc: soupçonné de vol, la foule le bat à mort

SOUK

SOUKUn homme est mort et un autre a été blessé, frappés et lapidés par une foule qui les accusait de vol dans un souk proche de Midelt, petite ville au centre du Maroc, ont rapporté les autorités et des médias ce vendredi.
« Une personne est morte jeudi après avoir été rouée de coup et blessée par une foule qui l’a surprise en flagrant délit de vol », ont indiqué les autorités locales à l’agence MAP. Grièvement blessé, l’homme âgé d’une cinquantaine d’année selon des médias locaux, a été transporté à l’hôpital de Midelt « où (il) a rendu l’âme », selon les mêmes sources.

Un deuxième homme d’une vingtaine d’année, également accusé de vol, « se trouve actuellement dans un état critique », a indiqué le site d’information Medias24, qui cite des témoins ayant vu les deux hommes « battus et piétinés par une horde de commerçants et de visiteurs ».

Les deux victimes sont des « brigands » qui « avaient croisés la route d’un petit éleveur » sur la route du souk et « l’ont délesté de plus de 2000 dirhams (près de 190 euros) », selon le site Le360, citant des sources sécuritaires. Repérés quelque temps plus tard par d’autres éleveurs, les deux hommes ont été « lynchés (…) à coups de massues et de pierres », poursuit la même source.

Selon la MAP, les autorités ont ouvert une enquête pour arrêter toutes « les personnes impliquées dans cette agression ».

Fin juin, une vidéo montrant un homme violemment agressé à Fès, dans le centre du Maroc, par une foule en raison de son homosexualité présumée avait sucité l’émoi de plusieurs médias.
Deux personnes accusées d’avoir pris part à cette agression avaient été arrêtées. Les autorités avaient alors rappelé que l’État « reste le seul habilité à punir les contrevenants à la loi ».

AVEC AFP

Comments
To Top