Politique

La BCIJ annonce la démantèlement d’une nouvelle cellule terroriste

bcij
bcijLe Bureau Central d’Investigations Judiciaires relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national annonce avoir procédé, mardi, au démantèlement d’une cellule terroriste

Composée de de 8 membres, cette cellule s’activaient à Tanger, Bouznika, Khouribga et Taounate, et qui avaient prêté allégeance au prétendu calif de l' »Etat islamique », a annoncé un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Selon la même source, des chefs sur le terrain de cette organisation avaient coordonné avec le chef de ladite cellule pour héberger des combattants de « Daech » ayant bénéficié de formations intensives en matière de fabrication d’explosifs et de guerre des gangs dans les campements de l’organisation avant d’être munis de passeports étrangers en vue de constituer une « brigade » chargée de mener une série d’attentats terroristes dans le Royaume, sur la base du plan préétabli par l' »EI » sur les territoires syrien et irakien.

Conformément à l’agenda de l' »Etat islamique », ce projet visait l’assassinat de responsables sécuritaires et l’attaque de sites sensibles, pour terroriser les citoyens et déstabiliser le Royaume, ajoute le communiqué, notant que dans le même contexte, les investigations ont révélé les liens entre les membres de cette cellule et d’anciens combattants d’Al Qaida en Afghanistan, ainsi que l’implication dans le projet terroriste contre le Royaume d’éléments de sexe féminin ayant séjourné dans des foyers de tension avant de déclarer allégeance à « Daech ».

Les suspects seront présentés à la justice dès la fin de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.

map

Comments
To Top