Technologie

Microsoft a lancé la très attendue mise à jour Windows 10

microsoft-10-lancement

microsoft-10-lancementMicrosoft a lancé mercredi à la première heure Windows 10, la très attendue nouvelle version de son système d’exploitation Windows. Le déploiement « se passe bien », a déclaré l’entreprise.
Microsoft offre pour la première fois une mise à jour gratuite pendant la première année, dans 190 pays, pour les utilisateurs de Windows 7, Windows 8.1 et Windows Phone 8.1. Le groupe espère faire oublier les erreurs de la version précédente et son échec à négocier le virage des smartphones.

« C’est la première fois que l’on essaie de faire un tel déploiement, mais pour le moment tout se passe bien, il y a beaucoup d’intérêt », a assuré à l’AFP un porte-parole de Microsoft, tout en prévenant que « cela va prendre du temps » pour mettre à jour les 1,5 milliard d’utilisateurs de Windows.

L’entreprise a refusé de communiquer des chiffres sur le nombre d’utilisateurs ayant réservé ou effectué la mise à jour dès la première journée de lancement. Cinq millions d’utilisateurs ont déjà pu tester une version bêta de Windows 10.

« Des dizaines de millions de gens ont réservé, et nous sommes en train de les servir au moment où l’on se parle, en France, en Asie où cela a déjà commencé » et dans près de 190 pays, a toutefois précisé le président de Microsoft France Alain Crozier, dans un entretien diffusé sur BFM Business mercredi.

Pour accélérer son adoption, les fabricants d’ordinateurs continueront, eux, de payer pour préinstaller le logiciel sur leurs appareils, des licences qui représentent le plus gros des recettes du groupe de Redmond.

Première vague
Alors que la première vague de lancement a débuté dans 190 pays, le président de Microsoft Satya Nadella a indiqué dans une vidéo postée sur son compte Twitter se trouver actuellement au Kenya pour suivre son déploiement.

« Réveil à Nanyuki, Kenya, pour le début de Windows 10… inspiré ici par les étudiants et les éducateurs #UpgradeYourWorld (« Mets à jour ton monde »).

Dans une interview diffusée mercredi sur la BBC, M. Nadella a estimé que Windows 10 « n’était pas seulement une nouvelle version (du système d’exploitation), mais le début d’une nouvelle ère ».

Au-delà de la réintroduction symbolique du « menu démarrer », dont la disparition sous Windows 8 avait désarçonné beaucoup d’utilisateurs de longue date, Windows 10 est censé redresser la barre et équiper un milliard d’appareils d’ici à 2018.

Le nouveau système d’exploitation est ainsi conçu pour fonctionner sur les ordinateurs portables et de bureau mais aussi sur les smartphones, une illustration de la volonté du patron de Microsoft de regagner des parts de marché dans le secteur des tablettes et des mobiles.

afp

Comments
To Top