Musique

Décès du Maâlem Mahmoud Guinea, un des grands maitres de l’art gnaoui

Maalem-Mahmoud-Guinea
Maalem-Mahmoud-GuineaEl Maâlem Mahmoud Guinea, un des grands maitres de l’art gnaoui, est décédé dimanche à Essaouira des suites d’une longue maladie, apprend-on auprès de ses proches.

Les obsèques du défunt ont eu lieu cet après-midi en présence notamment de André Azoulay, Conseiller du Roi Mohammed VI, du gouverneur de la province de Essaouira, des représentants des autorités locales et de plusieurs artistes.

Natif d’Essaouira en 1951, Guinea commence à jouer dès l’âge de 12 ans.

Incontestablement figure emblématique de la musique gnaouie, Guinea encourage le métissage des musiques, sachant pertinemment que cette musique ne pourrait survivre et s’affirmer qu’en élargissant ses frontières.

Il a réussi à entremêler son art à celui de musiciens d’envergure notamment Carlos Santana, Adam Rudolph, Will Calhoun, Issaka Sow et tant d’autres, lors des différentes prestations du Festival d’Essaouira. Il a participé à de nombreux festivals en Espagne, France, Italie, Japon, Canada, Autriche,Norvège, Belgique, Pays-Bas…

Feu Guinea interprète son art dans le style marsaoui (Essaouira).

map

Comments
To Top