Technologie

Les activités de Uber Maroc jugées « illégales » par la Wilaya de Casa

uber
uberLes activités de la société privée Uber Maroc sont « illégales », ont affirmé mardi les services de la Wilaya du Grand Casablanca.

La Wilaya assure dans un communiqué que ladite société, qui vient de lancer un nouveau service de transport public à l’intérieur de Casablanca et d’assurer le trajet Casablanca-aéroport Mohammed V, « n’a pas déposé de demande d’autorisation pour l’exercice de transport public à Casablanca conformément aux lois et réglementations en vigueur ».

« Le service de société en question est offert sous la dénomination commerciale Uber Maroc qui consiste à mettre en liaison les usagers et des propriétaires de véhicules de transport touristique », selon la même source.

De ce fait, ajoute le texte, les activités de cette société sont « illégales et exposent ses responsables, ainsi que les chauffeurs impliqués dans ce genre de transport aux sanctions prévues par les lois et réglementations en vigueur ».

« Les autorités de Casablanca, dans le cadre de leur mission de préserver le respect des lois et règlements régissant le transport à l’intérieur de la ville, ainsi que le développement du secteur de transport par l’amélioration du service rendu et la préservation de la paix sociale dans le secteur, ne ménageront aucun effort pour lutter contre toute activité illicite pouvant porter préjudice au fonctionnement normal du secteur », assurent les services de la Wilaya.

Comments
To Top