Musique

Saida Charaf enchante le public du Festival Jawhara à El Jadida

saida-charaf

saida-charafSaida Charaf, une des grandes artistes de la scène nationale, a enchanté, le public du 5ème festival « Jawhara » avec sa belle voix lors d’un concert inédit et inoubliable, vendredi soir à El Jadida.

La chanteuse a brillé en interprétant une sélection de ses meilleurs tubes, puisant dans la richesse du répertoire de la musique marocaine et la diversité de ses rythmes, moderne, populaire et saharien.

Devant un public nombreux et en quête d’innovation, Saida a gratifié ses fans, en plus de titres issues de ses propres répertoires, de reprises de chansons d’autres grands noms de la chanson illustrant la diversité de la musique marocaine.

Connue pour sa forte présence sur scène et sa voix puissante, Saida Charaf a tenu ses promesses en faisant vibrer et danser les spectateurs parmi les habitants de la ville et les visiteurs venus passer les vacances dans cette cité balnéaire qui connaît en cette période estivale une forte affluence des quatre coins du Royaume.

En parallèle avec ces spectacles, la scène de la ville d’Azemmour a accueilli la chanteuse marocaine Fatima Ezzahra Laaroussi et le groupe Mazagan.

Quant aux habitants de la ville de Bir Jdid et ses visiteurs, ils avaient rendez-vous avec une soirée musicale animée notamment par la star de la chanson populaire Hajib.

Une grande parade animée par des troupes folkloriques avait ouvert, jeudi, la 5ème édition du festival international Jawhara organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

De belles prestations artistiques ont été présentées sous les applaudissements ininterrompus des spectateurs.

Parcourant les principales artères de la ville d’El Jadida, la parade circulait, déambulait en spirales et circonvolutions avec une déferlante de bidons, roues et tricycles. Le tout animé par des percussionnistes, musiciens et acrobates dans une profusion de rouge et sur des rythmes populaires. Un hymne à l’espoir, à l’humour et à l’amour de la vie.

Aux rythmes de leurs instruments de musique, ces artistes mélangés à leurs chants et agrémentés par leurs danses, on su transformer, avec brio et grand professionnalisme, les différents coins traversés par la parade, en véritables espaces de joie et de liesse collective.

Le coup d’envoi de cet événement a été marqué également par l’ouverture du salon « Antiquité et brocante » qui présente une grande collection d’œuvres et d’objets d’art et du patrimoine marocain et étranger.

Selon ses initiateurs, le festival international Jawhara (6-8 août) se veut une manifestation pluridisciplinaire où musique, danse, théâtre, spectacle de rue, arts plastiques, installations arts vidéo, et ateliers, sont au rendez-vous.

En alternant culture et développement, cet événement se veut l’occasion de découvrir El Jadida, à travers l’animation des lieux emblématiques de la province et vise la promotion et la dynamisation du développement économique et social durable de la région.

map

Comments
To Top