Economie

Qualité de l’infrastructure ferroviaire: le Maroc premier en Afrique

WEF_ONCF
WEF_ONCFLe Maroc est classé premier au niveau africain en termes de qualité de l’infrastructure ferroviaire et 34ème au niveau mondial, selon le dernier classement du Forum Economique Mondial (WEF).

Le Royaume est classé ainsi 1er au niveau de l’Afrique devant l’Afrique du Sud (3e), la Tunisie (5e) et l’Algérie (9e), précise un rapport de WEF sur la compétitivité.

En matière de qualité d’infrastructure globale, le WEF a désigné le Maroc, meilleur pays en Afrique du nord, 3ème en Afrique et 6ème dans le monde arabe. Ainsi, le Royaume classé mondialement à la 55ème place, arrive 1er en Afrique du nord, devançant de loin la Tunisie (79e), l’Egypte (100e), l’Algérie (106e), la Libye (113e) et la Mauritanie (123e). Au niveau africain, le Maroc se classe 3ème derrière Maurice (42e) et les Seychelles (53e). Le Royaume devance l’Afrique du Sud (60e), la Côte d’Ivoire (93e) ou le Nigeria (134e). Dans le monde arabe, le Maroc se classe 6ème derrière les Emirats Arabes Unies (3e dans le monde), le Qatar (24e), l’Arabie Saoudite (30e), Bahreïn (31e) et Oman (33e).

Selon le WEF, les infrastructures du Maroc sont de meilleure qualité que celles de plusieurs grands pays émergents comme l’Indonésie (56e), le Mexique (65e), le Brésil (76e), l’Inde (87e) ou l’Argentine (89e). Le WEF a réalisé un classement de 144 pays dans le monde, suivant les qualités de leurs infrastructures. Les volets étudiés, pour les besoins de ce classement, couvrent les infrastructures des transports routiers, autoroutiers, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires, en plus des infrastructures énergétiques et des

Comments
To Top