Societe

Viande périmée: Les personnes arrêtées récemment finançaient Daesh

maroc-boucherie-viande
maroc-boucherie-viandeL’enquête menée par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) avec les personnes arrêtées dans l’affaire de viande périmés, a révélé leur implication dans le financement du terrorisme.

Un communiqué du ministère de l’Intérieur indique samedi que les personnes arrêtées récemment dans l’affaire de viande périmée consacraient une partie de leurs revenus et bénéfices résultant de ce commerce à financer le ralliement de volontaires à des camps relevant du groupe dit  »Etat Islamique » (EI) dans la région syro-irakienne et à soutenir les familles des combattants dans les rangs de cette organisation terroriste.

L’enquête a également révélé, ajoute la même source, les liens étroits entre certaines personnes arrêtées et des combattants marocains dans les rangs de  »Daesh », ainsi que leur adhésion à l’agenda destructeur de cette organisation terroriste dans le cadre de la coordination pour rejoindre l’EI et participer à la guerre qui sévit dans ce foyer de tension.

Neuf personnes ont été arrêtées à Tanger, Larache et Salé le 2 septembre dernier pour leur implication dans des affaires de fraude et de vente de viandes de volaille périmées, qui constituent un grand danger pour la santé des citoyens, rappelle le communiqué.

Le même jour, un autre individu fiché par les services sécuritaires pour ses tendances extrémistes et qui est le frère d’un combattant marocain dans ce foyer de tension, a été arrêté après que son implication dans la vente de viandes impropres à la consommation dans la ville de Tanger a été confirmée.

Les mis en cause seront déférés devant la justice une fois terminée l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.

Comments
To Top