Politique

La vague pjdiste déferle sur les mairies

chabatazami
chabatazamiLes premiers résultats des élections des conseils des communes urbaines sont annoncés depuis mardi matin. Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) dame le pion dans les grandes villes.

Comme prévu, la vague pjdiste s’abat sur les Conseils de ville. D’après les premiers résultats des élections des Conseils des communes urbaines, le parti de la lampe s’est emparé des mairies des cinq villes les plus peuplées du Maroc, à savoir Casablanca, Fès, Tanger, Marrakech et Salé qui habritent près de 36% de la population citadine, soit plus de 20% de la population totale.

Abdelaziz El Omari, nouveau maire de Casablanca (3 359 000 habitants)
Abdelaziz El Omari (PJD), a été élu, mardi, Président du Conseil de la ville de Casablanca. M. Omari, actuel ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, était le seul candidat à la présidence du Conseil de la ville, après que les partis d’opposition se sont abstenus de présenter leur candidat comme c’était le cas pour l’élection du Conseil de la région Casablanca-Settat. Ingénieur en télécommunications, M. Omari a obtenu 124 voix des 145 conseillers qui ont effectivement pris part à l’opération de vote, sachant que le Conseil de la ville de Casablanca est composé de 147 sièges. Pour rappel, le Parti de la Justice et du Développement était arrivé en tête des élections pour le Conseil de la ville de Casablanca, en obtenant 74 sièges sur les 147 sièges que compte ledit Conseil. Outre le PJD, le Rassemblement National des Indépendants (RNI) a obtenu 23 sièges, suivi de l’Union Constitutionnelle (UC) avec 20 sièges, le Parti Authenticité et Modernité (PAM/15 sièges), le Parti de l’Istiqlal (PI/8 sièges), le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS/3 sièges), le Mouvement Populaire (MP/2 sièges) et l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP/2 sièges).

Azami Al-Idrissi évince Chabat et s’empare de la mairie de Fès (1 112 000 hab)
Idriss Azami Al-Idrissi (PJD) a été élu à l’unanimité, mardi, président du Conseil de la ville de Fès. Azami Al-Idrissi, unique candidat à la présidence du Conseil, a obtenu 94 voix, tandis que trois conseillers se sont absentés lors du vote. Lors de cette séance, il a aussi été procédé à l’élection de Said Benhamza (PJD), premier vice-président, Omar Fassi Fihri (PJD), 2ème vice-président, Mohamed Harti (PJD), 3ème vice-président, Hassan Boumchita (PJD), 4è vice-président, Nadia Kansouri (PJD), 5è vice-président, Ibtissam Dahmani Idrissi (PJD), 6ème vice-président, Aicha Bouaz (PJD), 7ème vice-président, Hassan Moheb (PJD), 8ème vice-président, Mohamed Youssef (PJD), 9ème vice-président et Abdeslam Beqali (Parti du Progrès et du Socialisme), 10ème vice-président. Thami Ouazani Thami, du Rassemblement National des Indépendants, et Abdelaziz Mrabti du PJD, ont été élus respectivement secrétaire et secrétaire adjoint du Conseil.

Bachir Abdellaoui dirigera Tanger (974 000 hab)
Mohamed Bachir Abdellaoui, secrétaire régional du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a été élu, mardi, président du Conseil de la commune urbaine de Tanger. M. Abdellaoui, unique candidat à ce poste, a obtenu 66 voix sur les 85 sièges que compte la commune urbaine de Tanger. Cette élection a connu l’absence de 4 membres et l’abstention de 15 autres. Abdellaoui a décroché les voix des partis de l’Union constitutionnelle (UC), de l’Istiqlal (PI) et du PJD, alors que les représentants du Rassemblement national des Indépendants (RNI) et du parti Authenticité et Modernité (PAM) se sont abstenus. Le Conseil communal de Tanger s’est tenu conformément aux lois organiques régissant l’élection du président et des membres du Conseil.

Larbi Belkaid aux commandes à Marrakech (928 850 hab)
Mohammed Larbi Belkaid du Parti de la justice et du développement (PJD) a été élu mardi, président du Conseil communal de Marrakech. Candidat unique, Mohammed Larbi Belkaid a été élu par la majorité des voix, soit 61 voix pour et aucune voix contre. La séance tenue en présence de 71 membres du Conseil et l’absence de 12 membres a enregistré 13 abstentions.

Jamaâ Mouâtassim s’impose à Salé (850 403)
Jamaâ Mouâtassim, du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a été élu, mardi, président du conseil communal de la ville de Salé.

Agadir, Inezgane, Taroudant, Safi et Tinghir sourient aussi au PJD
M. Saleh Mellouki, du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a été élu, mardi, président de la commune urbaine de la ville d’Agadir  M. Saleh Mellouki, du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a été élu, mardi, président de la commune urbaine de la ville d’Agadir. M. Mellouki, unique candidat à ce poste, a obtenu 44 voix tandis que 18 conseillers se sont abstenus. Suite au scrutin du 4 septembre, le PJD a décroché 33 sièges au sein de la commune urbaine d’Agadir, qui compte 65 sièges. M. Ahmed Aderrak, du Parti de la Justice et du Développement (PJD) a été élu, mardi, président de la Commune urbaine d’Inezgane. M. Aderrak, candidat unique à ce poste, a été élu à la majorité des voix des membres présents, soit 38 sur les 39 que compte le Conseil. Suite au scrutin du 4 septembre 2015, le PJD a décroché 26 sièges sur le total des sièges que compte la commune urbaine d’Inezgane.
M. Ismail Hariri, du Parti de la Justice et du Développement (PJD) a été élu, mardi, président de la Commune urbaine deTaroudant. M. Hariri, unique candidat à ce poste, a obtenu 26 voix, alors que huit conseillers se sont abstenus lors du vote. Suite au scrutin du 4 septembre, le PJD a décroché 23 sièges sur un total de 35 que compte la commune urbaine de Taroudant.  Abdeljalil Labdaoui du Parti de la justice et du développement (PJD) a été élu mardi, président du Conseil de la commune urbaine de Safi. Labdaoui a obtenu 38 voix contre 04 voix pour son adversaire Mustapha Boukra (Union constitutionnelle). Cette séance tenue en présence de 51 membres a enregistré 09 abstentions. Lors des élections du 04 septembre, le PJD avait obtenu 23 sièges des 55 sièges à pourvoir dans la commune urbaine de Safi. Omar Abbas du Parti de la justice et du développement (PJD) a été élu, mardi, président de la Commune urbaine de Tinghir. Le nouveau bureau du Conseil, qui compte sept membres, est composé de Houssine Adnane (PJD, 1er vice-président), Abdeljabbar Laouane du Parti de l’Istiqlal (PI, 2ème vice-président), Ali Moussaoui (PJD, 3ème vice-président), Mustapha Ouardi (PI, 4ème vice-président), Mahjoub Adnane (PI, 5ème vice-président) et Abdelkader Hadou Wahi du Parti du progrès et du socialisme (PPS, 6ème vice-président). Rachida Abou Kacem et Hassnaa Boughda du PJD ont été élus respectivement secrétaire et secrétaire-adjoint du Conseil.

Comments
To Top