Politique

Les neuf villes les plus peuplées du Maroc aux mains du PJD

azami_et_benkirane
azami_et_benkiraneLes premiers résultats des élections des présidents de conseils communaux sont annoncés depuis mardi matin. Premiers enseignements:

Le Parti de la justice et du développement (PJD) dame le pion dans les grandes villes, alors que se profile une victoire comptable pour le Parti authenticité et modernité (PAM) avec près d’un quart des présidences raflées dans les conseils communaux.

Comme prévu, la vague pjdiste a déferlé sur les Conseils des grandes villes. D’après les résultats partiels de l’élection des bureaux des conseils communaux, le parti de la lampe s’est emparé des mairies des neuf villes les plus peuplées du Maroc, à savoir Casablanca, Fès, Tanger, Marrakech, Salé, Meknès, Rabat, Témara  et Agadir qui abritent, à elles seules, près de la moitié de la population citadine.

Ainsi, Abdelaziz El Omari a été élu, mardi, maire de la plus grande agglomération du pays Casablanca (3 360 000 hab). A noter que l’actuel ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, était le seul candidat à la présidence du Conseil de la ville.

Le PJD est aussi parvenu à conquérir la mairie de la capitale politique. Mohamed Seddiki a été élu, ce mercredi, président du Conseil communal de Rabat (577 000 hab). De même que les deux villes-satellites de la capitale, Temara (574 543 hab) et Salé (850 403), sont elles aussi tombées dans le giron du parti islamiste en élisant Moh Rejdali et Jamaâ Mouâtassim à la tête de leur mairie respective.

Scénario dicté à l’avance, Idriss Azami Al-Idrissi a évincé Hamid Chabat, secrétaire général du parti de l’istiqlal et pris les rênes de la mairie de Fès (1 112 000 hab) après avoir été élu à l’unanimité.

Autre cadre du PJD, Mohamed Bachir Abdellaoui est parvenu à s’imposer à la mairie de Tanger (974 000 hab) alors que Mohammed Larbi Belkaid a été élu mardi, président du Conseil communal de Marrakech (928 850).  Enfin, Saleh Mellouki et Abdallah Bouanou vont administrer Agadir (570 000) et Meknès (632 000)

Par ailleurs, le PJD a remporté la présidence de 17 conseils de communes de plus 100.000 habitants soit un score de 57%.  Ce qui classe le PJD en tête dans les grandes villes, loin devant le PAM qui pour le moment n’a décroché que trois villes de plus de 100 000 habitants. Ces résultats concernent 30 communes de plus de 100 000 habitants sur 36.

Le PAM peut se consoler en revendiquant une victoire comptable puisque le parti a remporté la présidence de 205 conseils communaux, soit 24,12%, selon les résultats partiels de l’élection des bureaux des conseils communaux portant sur 850 d’un total de 1.503 communes, annoncé mardi le ministère de l’intérieur

Comments
To Top