Politique

Un jihadiste marocain expulsé du territoire français

policefrance
policefranceLe ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé l’expulsion mardi de France vers le Maroc d’un jihadiste marocain condamné pour terrorisme.

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé l’expulsion mardi de France vers le Maroc d’un jihadiste marocain condamné pour terrorisme et qui, a-t-il indiqué dans un communiqué, a été durant sa détention à l’origine de la radicalisation de plusieurs codétenus.

Ahmed Sahnouni El Yaacoubi, né à Casablanca en 1970, avait été condamné en mars 2013 à sept ans de prison pour avoir organisé une filière de recrutement pour le jihad.

Alors franco-marocain, il avait été déchu en mai 2014 de la nationalité française, acquise en 2002. Il s’agissait alors de la première déchéance de nationalité prononcée depuis 2007, un principe jugé conforme à la Constitution par la plus haute juridiction française, le Conseil constitutionnel, le 23 janvier dernier.

« Compte tenu de la menace particulièrement grave que faisait peser sur la sécurité publique le maintien de cet individu sur le sol français », Bernard Cazeneuve a décidé d’engager à son encontre une procédure d’expulsion, ajoute le communiqué.

Une commission d’expulsion, composée de magistrats, a émis un avis favorable à cette expulsion et l’Office français de protection des réfugiés et apatrides avait rejeté sa demande d’asile le 25 août. Ahmed Sahnouni a donc été expulsé vers le Maroc aussitôt après avoir purgé sa peine.

Le ministère précise que dix-sept expulsions en lien avec le terrorisme ont déjà été prononcées depuis le début de l’année et que « d’autres interviendront prochainement ».

La France figure parmi les pays occidentaux les plus touchés par l’enrôlement de ressortissants par des organisations jihadistes telles que Daesh.

Comments
To Top