Santé

Des chercheurs marocains identifient la cause d’une maladie rare

hopital
hopitalDes chercheurs marocains de l’Université Mohammed V contribuent à la découverte d’une nouvelle maladie métabolique.

Des généticiens du Centre de génomique humaine de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat et du département de génétique médicale de l’Institut national d’hygiène (INH), en collaboration avec des enseignants chercheurs de la Faculté de médecine dentaire de Rabat, sont parvenus à identifier la cause métabolique et le gène responsable d’une maladie génétique rare appelée « syndrome de Heimler ».

L’identification d’une anomalie des gènes PEX1 chez deux patients marocains atteints de ce syndrome a suscité l’intérêt de plusieurs laboratoires internationaux qui ont confirmé le résultat des équipes marocaines chez leurs propres malades, indique mercredi un communiqué de l’INH.

L’ensemble de ces travaux font l’objet d’une publication signée par le professeur Ilham Ratbi et ses collaborateurs et annoncée cette semaine dans la revue « American journal of human genetics », souligne la même source.

Selon le professeur de génétique médicale à l’Université Mohammed V, Dr Abdelaziz Sefiani, les résultats de cette étude mettent l’accent sur les difficultés de l’interprétation des résultats de l’analyse du génome humain, car ils montrent que des variations qui semblent anodines dans certains gènes, peuvent être responsables de maladies génétiques rares dont la cause est actuellement méconnue.

AVEC MAP

Comments
To Top