Politique

Terrorisme: Mezouar décline à New York la stratégie du Maroc

mezouar kerry
mezouar kerryM. Mezouar décline à New York la stratégie du Maroc en tant que futur co-président du Forum mondial de lutte contre le terrorisme

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a décliné, dimanche à New York, la stratégie du Maroc, en tant que co-président, dès 2016 aux côtés du Pays-Bas, du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF), réitérant le ferme engagement du Maroc à capitaliser et renforcer les résultats obtenus.

Intervenant lors de la 6ème réunion ministérielle du GCTF co-présidée par le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, et le ministre des Affaires étrangères turc, Feridun Hadi Sinirlioglu, en marge de la 70ème session de l’Assemblée générale de l’Onu, M. Mezouar a précisé que cette stratégie s’articule sur cinq axes.

Il s’agit de prime abord d’améliorer l’impact des documents-cadre, des bonnes pratiques et des recommandations adoptés par le GCTF, et d’œuvrer pour davantage de mobilisation et d’engagement en multipliant les efforts et les contributions du Royaume au sein du Forum.

Le Maroc oeuvrera ensuite pour raffermir les liens entre le Forum et les pays non-membres, les organisations et les instituts créés sous les auspices du GCTF, a-t-il poursuivi, soulignant que cet objectif requiert l’établissement de passerelles de coopération et de coordination avec ces pays, avec l’Onu et aves les organisations et instances multilatérales pertinentes.

Il s’agira, en outre, de renforcer les capacités du Forum en vue de le doter des outils adéquats pour accomplir ses objectifs, a dit le ministre, en se disant convaincu que l’Unité administrative, qui a soutenu activement les activités du Forum depuis sa création, continuera à jouer pleinement son rôle après son transfert à la Haye.

En dernier lieu, a ajouté M. Mezouar, le Maroc visera à consolider la force d’anticipation du Forum pour la placer toujours au-devant des tendances et dynamiques de la menace terroriste et de l’extrémisme, faisant remarquer que le traitement par le Forum du phénomène des Combattants terroristes étrangers « est une illustration concrète de la pertinence de cette approche ».

A cet égard, le ministre s’est félicité de la contribution du GCTF aux efforts de mise en œuvre des recommandations contenues dans la résolution 2178 du Conseil de sécurité, ainsi que de l’approbation des Etats concernés des bonnes pratiques du Mémorandum de la Haye-Marrakech pour une réponse plus efficace au phénomène des Combattants terroristes étrangers.

« Le Maroc et les Pays-Bas ( ) continuerons leurs efforts en vue de poursuivre la mise en œuvre du Plan de travail du GCTF, particulièrement les thématiques prioritaires relatives à la sécurité des frontières, la justice pénale et la réhabilitation ainsi que la communication stratégique », a souligné M. Mezouar.

Comments
To Top