Santé

Hépatite C: Un médicament « Made in Morocco » bientôt sur le marché

Le ministre de la Santé El Hossein El Ouardi a annoncé, lundi à Rabat, la mise sur le marché d’ici fin novembre prochain d’un médicament fabriqué au Maroc pour le traitement de l’hépatite C.

Le prix de ce générique a été fixé à environ 3000 dirhams, a souligné M. El Ouardi lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de l’avant-projet du service sanitaire national et des priorités du secteur de la Santé, ainsi que du plan d’action du ministère pour l’année 2016.

Les médicaments qui étaient utilisés pour le traitement de cette maladie provoquaient plusieurs effets secondaires, a-t-il ajouté, notant que le taux de guérison était jusqu’en 2014 très minime.

Le ministre, qui a fait état de l’existence d’un nouveau médicament fabriqué par un laboratoire américain avec des effets secondaires assez réduits et un taux de guérison élevé, mais avec un prix très élevé (le coût de traitement s’élève à un million de dirhams), a précisé avoir contacté ledit laboratoire pour inclure le Maroc dans la liste des pays autorisés à produire le générique de ce médicament, mais la demande a été rejetée. Dans le même objectif, le Maroc a vainement contacté la directrice de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le générique a été enfin fabriqué au Maroc après d’énormes efforts et autant de précautions, a poursuivi le ministre, relevant que le médicament se trouve dans la phase de pré-commercialisation de 6 mois, qui prendra fin en novembre prochain.

Le Maroc est en cours d’élaboration d’un programme national pour figurer à l’horizon 2020 parmi les rares pays ayant éradiqué l’hépatite C, a-t-il dit.

Comments
To Top