Politique

Stockholm : Les Marocains de Scandinavie manifestent en masse

SitIn_Maroc_Danemark_Suede

SitIn_Maroc_Danemark_SuedeOrganisée à l’appel d’acteurs de la société civile établis en Suède, en Norvège, au Danemark, en Finlande et en Islande, cette manifestation a servi d’occasion pour attirer l’attention de l’opinion publique du pays scandinave sur la gravité de la position hostile de leur gouvernement sur les relations avec le Maroc et, au-delà, sur la paix et la stabilité au Maghreb.

Plusieurs centaines de Marocains venus de différents pays scandinaves ont manifesté ce 10 octobre à Stockholm, contre la position de la Suède sur la question du Sahara avec pour mot d’ordre « l’intégrité territoriale du Maroc est une ligne rouge à ne pas franchir ».

Organisée à l’appel d’acteurs de la société civile établis en Suède, en Norvège, au Danemark, en Finlande et en Islande, cette manifestation, tenue successivement dans un grand parc de la capitale suédoise, puis dans une place en face de l’emblématique Théâtre royal, a servi d’occasion pour attirer l’attention de l’opinion publique du pays scandinave sur la gravité de la position hostile de leur gouvernement sur les relations avec le Maroc et, au-delà, sur la paix et la stabilité au Maghreb.

Brandissant des portraits du roi et des drapeaux aux couleurs du Maroc et de leurs pays d’accueil respectifs, les manifestants, des représentants d’ONG, des acteurs de la vie politique et syndicale et de simples citoyens, femmes et hommes, jeunes et moins jeunes, ont scandé des slogans condamnant toute atteinte à l’intégrité territoriale du Maroc, et rappelant leur mobilisation à toute épreuve pour mettre en avant la légitimité historique du Maroc sur ses provinces du Sud.

« La Suède doit se conformer à la légalité internationale », « la solution d’autonomie sous souveraineté marocaine est une garantie de paix et de démocratie », « les atrocités du polisario doivent être condamnées », « les relations maroco-suédoises ne doivent pas être sacrifiées », lit-on sur les pancartes brandies par les manifestants.

Comments
To Top