Politique

Le Roi inaugure le projet de réhabilitation des grottes d’Hercule

Tanger-SM-le-Roi-inaugure-d-importants-projets-culturels-M1
Tanger-SM-le-Roi-inaugure-d-importants-projets-culturels-M1Le Roi Mohammed VI a procédé vendredi, à l’inauguration et au lancement d’importants projets destinés au renforcement du rayonnement culturel et historique de la ville de Tanger.

Le Souverain a ainsi inauguré le projet de réhabilitation des grottes d’Hercule, et procédé au lancement des travaux de réalisation d’une médiathèque au quartier Ziaten à l’arrondissement Tanger-médina, et d’un Centre Culturel au quartier Dhar El Guenfoud à l’arrondissement Béni Makada. Ces projets qui rentrent dans le cadre du vaste programme « Tanger-Métropole » mobilisent des investissements de l’ordre de 80,5 millions de dirhams (MDH).

Le projet de réhabilitation des Grottes d’Hercule (10 MDH) a consisté en le confortement des parois des grottes, le réaménagement des espaces extérieurs, la construction de locaux commerciaux, de cafés et de restaurants, et la modernisation du réseau d’éclairage. Il a pour objectif la sauvegarde et valorisation de ce site naturel, classé patrimoine historique, le renforcement de son attractivité en tant que lieu de détente et de distraction, ainsi que la promotion et le développement de l’écotourisme dans la région.

Ce projet, lancé par le Roi le 26 mars 2014, a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur, la préfecture de Tanger-Assilah et la Commune urbaine de Tanger.

Lancement de projets destinés au renforcement du rayonnement culturel de Tanger

Par ailleurs, la future médiathèque sera implantée au quartier Ziaten, à proximité du noyau universitaire de la ville. Lieu d’échange d’idées et de réflexion, cette médiathèque (48 MDH) s’inscrit dans le cadre des efforts visant à rendre la lecture accessible et ludique pour tous, à favoriser l’accès à l’information et au savoir et à appuyer la recherche scientifique.

Fruit d’un partenariat entre les ministères de l’Intérieur et de la Culture, la préfecture de Tanger-Assilah et la commune urbaine de Tanger, ce projet sera réalisé sur un terrain de 3.340 m2 et comportera un auditorium d’une capacité de 250 places, une bibliothèque, des espaces de lecture pour adultes, jeunes et enfants, une salle dédiée aux travaux de groupes, des espaces pour handicapés visuels et auditifs, d’exposition et de multimédia, et un jardins andalous .

Quant au centre culturel du quartier Dhar El Guenfoud, il permettra aux habitants de ce quartier et de ceux situés aux alentours de disposer d’un pôle dédié à l’animation artistique et aux loisirs, à même d’accueillir des manifestations culturelles et de favoriser l’émergence des talents, notamment parmi les jeunes.

Ainsi, le futur centre (22,5 MDH) devra contribuer à l’épanouissement de la population cible à travers des activités culturelles, artistiques, éducatives et sociales qui encouragent l’ouverture sur les savoirs, la créativité des jeunes et le développement de leurs potentialités dans un cadre citoyen et responsable.

S’étendant sur une superficie de 1.430 m2, ce projet comportera une salle de conférences, une galerie d’exposition, une salle multimédia, un amphithéâtre d’une capacité de 300 places, une salle de répétition, trois salles de musique, des ateliers de dessin et peinture, de sculpture et de théâtre, ainsi qu’une bibliothèque. Il sera réalisé dans le cadre d’un partenariat entre les ministères de l’Intérieur et de la Culture, et la préfecture de Tanger-Assilah.

Ces projets, qui confortent les différentes initiatives lancées par le Roi au niveau de Tanger, s’assignent ainsi pour principal objectif le renforcement du positionnement touristique et culturel de la capitale du Détroit à l’échelle internationale.

Comments
To Top