Societe

Falsification de diplômes a la Protection civile: 11 personnes placées en détention

police-maroc
policebac2015Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Rabat a ordonné, dans la nuit de lundi à mardi, la mise en détention à la prison locale de Salé de 11 personnes, dont des anciens de la Protection civile

Ces personnes sont poursuivies, chacune en ce qui la concerne, pour corruption, trafic d’influence et falsification d’un document administratif, a-t-on appris de source judiciaire.

Le juge d’instruction a entendu 89 individus dans le cadre de l’enquête préliminaire et ordonné la mise en détention de 11 d’entre eux, dont une femme, alors que les autres sont poursuivis en état de liberté.

La Brigade nationale de la Gendarmerie Royale avait déféré, lundi soir devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat, 89 personnes en état de liberté provisoire, dont des éléments de la Protection civile et des Forces auxiliaires.

Dans un communiqué publié en avril 2013, la Direction générale de la Protection civile avait précisé que 31 de ses éléments ont comparu devant le Conseil de discipline sur fond des résultats d’une opération de vérification de l’authenticité des diplômes présentés à l’embauche, effectuée entre 2010 et début 2013 auprès des académies et universités.

Dans ce cadre, 15 personnes ont été révoquées et 16 autres ont présenté leur démission qui a été acceptée, selon le communiqué.

Comments
To Top