Monde

Cinq arrestations à Bruxelles en lien avec les attentats de Paris

molenbeek

molenbeekCinq personnes ont été arrêtées en lien avec les attentats de Paris, a annoncé dimanche Françoise Schepmans, la maire de Molenbeek, en Belgique. Des perquisitions ont été menées samedi soir dans cette commune de l’agglomération bruxelloise.

C’est dans ce quartier populaire à forte population immigrée qu’ont séjourné depuis une vingtaine d’années les auteurs de plusieurs attentats djihadistes, de l’assassinat du commandant Massoud en Afghanistan en 2001 au responsable de la tuerie au Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, qui avait fait quatre morts en mai 2014.

Samedi soir, le parquet fédéral belge avait parlé de trois arrestations et de l’ouverture d’une enquête antiterroriste.

Les autorités judiciaires belge et françaises ont indiqué qu’une voiture retrouvée près de la salle de spectacle du Bataclan à Paris, lieu de l’attentat le plus meurtrier, avait été louée en Belgique.

L’enquête sur les attentats se poursuit également à Paris. Sept personnes de l’entourage d’un kamikaze identifié post mortem sur le site du Bataclan ont été mises en garde à vue, et une voiture avec des armes utilisée par l’un des commandos a été retrouvée. Sept personnes de l’entourage d’Ismaël Omar Mostefaï, 29 ans, un des assaillants présumés, ont été placées en garde à vue afin de procéder à des vérifications.

Voiture retrouvée

De source proche de l’enquête, on confirme par ailleurs l’information d’Europe 1 selon laquelle la voiture de marque Seat utilisée par l’un des commandos a été retrouvée à Montreuil, dans la banlieue proche de Paris. Selon une source judiciaire, trois armes à feu de type Kalachnikov ont été trouvées dans le véhicule.

« Les témoignages ou l’exploitation vidéo permettent de cibler une Seat noire et une Polo immatriculée en Belgique louée par un individu de nationalité française résidant en Belgique », avait déclaré François Molins.

Plus de 100 corps identifiés

Par ailleurs, le ministère serbe de l’Intérieur a fait savoir dimanche que le titulaire du passeport syrien découvert près du corps d’un des auteurs des attentats de Paris est entré le 7 octobre en Serbie, où il a demandé l’asile.

Les corps de 103 personnes tuées dans les attaques de vendredi soir à Paris ont été identifiés. Et 20 à 30 autres doivent encore l’être, a fait savoir dimanche le Premier ministre, Manuel Valls.

« Il y a 20 à 30 personnes qui n’ont pas encore été identifiées. (Elles) le seront, je le sais, dans les heures qui viennent mais c’est ce temps-là qui est insupportable », a-t-il déclaré après une visite au centre de crise du Quai d’Orsay. Le dernier bilan officiel fait état de 129 morts et de plusieurs centaines de blessés.

Comments
To Top