Economie

La Chambre des représentants approuve à la majorité le PLF 2016

Projet-de-loi-de-Finances-parlement
Projet-de-loi-de-Finances-parlementLa Chambre des représentants a approuvé lundi soir à la majorité, lors d’une séance plénière, le projet de loi de finances au titre de l’exercice 2016 (PLF 2016).

Ainsi, 170 députés ont voté pour, 52 contre, alors que 31 députés se sont abstenus.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a relevé, dans une déclaration à la MAP, que le projet de loi de finances pour 2016 a obtenu « une majorité confortable » et confirme ainsi « l’interaction positive » entre le gouvernement et la Chambre des représentants concernant les quelque 51 amendements introduits et qui constituent une valeur ajoutée pour le PLF 2016.

Il considère que le projet de loi de finances pour 2016 constitue « un grand projet prometteur pour l’avenir » venant consacrer les choix et les orientations du Royaume dans la perspective de hisser le Maroc au rang des pays économiquement émergents.

Ce projet, a-t-il ajouté, n’a pas omis les aspects sociaux, à travers notamment l’attention accordée à la réduction des disparités régionales et le renforcement de la justice sociale outre la mise en œuvre des réformes annoncées, qu’il s’agisse de la régionalisation avancée, la loi organique relative à la loi de finances ou le projet du développement rural.

M. Boussaid a, aussi, souligné que ce projet porte également des signaux « très positifs » en faveur de l’entreprise et de l’investissement outre la préservation du pouvoir d’achat des citoyens.

La Chambre des représentants avait approuvé, vendredi dernier, à la majorité la première partie du PLF 2016.

Comments
To Top