Politique

L’Etat palestinien exprime son « rejet catégorique » de toute comparaison « erronée » et « fallacieuse » entre la cause palestinienne et la question du Sahara

mezouarpalestine

mezouarpalestineRabat – L’Etat palestinien a exprimé son « rejet catégorique » de toute comparaison « erronée » et « fallacieuse » entre la cause palestinienne et la question du Sahara marocain.

Un communiqué commun, sanctionnant les entretiens, lundi à Rabat, entre le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar et le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, souligne que « concernant la question du Sahara, et partant de la position de l’Etat de Palestine qui croit au principe et à la nécessité de préserver l’unité et la sécurité des pays arabes, la partie palestinienne réaffirme son soutien à l’unité territoriale du Royaume du Maroc et aux propositions visant le règlement de ce conflit, exprimant son rejet catégorique à toute comparaison erronée et fallacieuse avec la question palestinienne, étant, non seulement la première cause des Arabes et des Musulmans, mais une question d’occupation étrangère coloniale de la terre de l’Etat de Palestine ».

M. Al-Maliki avait, lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de ces entretiens, affirmé que « nous soutenons l’intégrité territriale du Royaume du Maroc ainsi que les propositions visant à régler le conflit autour de la question du Sahara, et exprimons notre rejet catégorique et clair de toutes les comparaisons erronées et fallacieuses avec la cause palestinienne ».

« Nous n’acceptons pas ce genre de comparaisons. Il n’existe aucune similitude entre les deux questions », a-t-il martelé.

Et de souligner : « Nous, nous parlons de l’occupation de la terre palestinienne par Israël. C’est très clair. Et cela ne date pas d’hier mais depuis 1948 ».

A l’issue de ces entretiens, qui ont porté sur les différentes formes de coopération bilatérale et les moyens de renforcer et dynamiser le partenariat au service des deux pays frères, les deux ministres ont signé un accord portant sur la mise en place d’une commission mixte de coopération entre les gouvernements marocain et palestinien qui s’assigne pour objectifs de renforcer la concertation et la coordination autour des questions d’intérêt commun, et de développer la coopération dans les domaines économique, commercial, financier, culturel et sanitaire ainsi qu’en matière de recherche scientifique et de services sociaux.

avec map

Comments
To Top