Livres

Fatima Mernissi n’est plus

FATIMA-MERNISSI

FATIMA-MERNISSILe Maroc a perdu une de ses grandes intellectuelles avec la disparition de Fatima Mernissi, décédée aujourd’hui 30 novembre à l’âge de 75 ans. Auteur prolifique, ardente militante de la cause des femmes en islam, Fatima Mernissi a marqué la scène culturelle et intellectuelle du Maroc depuis un demi-siècle.

Née en 1940 à Fès, Fatima Mernissi s’inscrit dans l’une des premières écoles privées mixtes du pays, grâce à Atatürk, dit-elle avec cette douce ironie dont elle ne s’est jamais départie. Elle poursuit ses études à Rabat, puis ira dans des universités en France et aux Etats-Unis, avant de revenir au pays pour y enseigner la sociologie, à l’université Mohammed V de Rabat.

Sociologue et écrivain de renom, elle est l’auteure d’une vingtaine d’ouvrages, essais et romans pour lesquels elle a obtenu de nombreux prix dont le prix du Prince des Asturies en 2003, avec Susan Sontag et le prix Erasmus (2004) aux Pays-Bas. Militante infatigable des droits des femmes au Maroc, elle est également membre du Groupe des Sages sur le dialogue entre les peuples et les cultures de l’Union européenne.

Sa bibliographie comprend entre autres « Êtes-vous vaccinés contre le Harem ? », « Sexe, Idéologie, Islam », « Sultanes oubliées : femmes chefs d’État en Islam », « Le Harem et l’Occident », « Le harem politique : le Prophète et les femmes »…

Comments
To Top