Economie

Anapec/Emploi: 445.000 personnes intégrées d’ici 2020

anapec
anapecLe nouveau plan de développement de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) vise l’insertion de 445.000 personnes dans la vie active à l’horizon 2020.

« Pas moins de 445.000 personnes seront insérées dans la vie active dans le cadre de contrats exonérés, aidés ou de droit commun », a indiqué, mardi à Rabat, le directeur général de l’ANAPEC, Anas Doukkali, lors d’une conférence de présentation du Plan de développement « ANAPEC 2020 », présidée par Abdeslam Seddiki, ministre de l’emploi et des affaires sociales.

De même, plus de 550.000 jeunes chercheurs d’emploi vont bénéficier des programmes d’amélioration de l’employabilité, tandis que 20.000 porteurs de projets seront accompagnés dans le cadre du programme auto-emploi, a-t-il ajouté.

Ce plan de développement est décliné en cinq axes, portant sur le renforcement de l’intermédiation et la professionnalisation du métier de conseil en emploi, l’élargissement de l’offre des services de l’ANAPEC à d’autres catégories qui n’en bénéficiaient pas, la promotion des programmes territoriaux de promotion de l’emploi et le renforcement et l’appui de l’auto-emploi, a relevé Anas Doukkali. Il s’agit également de consolider la contribution de l’ANAPEC à l’amélioration de la transparence du marché de l’emploi et l’accompagnement des entreprises, outre le renforcement des capacités managériales, organisationnelles et humaines de l’Agence, a-t-il précisé.

Interrogé par la MAP sur les priorités de ce plan, Doukkali a cité l’élargissement du réseau de l’ANAPEC et le renforcement de sa stratégie cross-canal, de sorte à favoriser « une présence et une visibilité meilleure de l’Agence, car, dit-il, nous avons constaté que beaucoup de chercheurs d’emploi ne connaissent pas l’ANAPEC ou ne bénéficient pas assez de ses services, et que plusieurs petites et moyennes entreprises ne bénéficient pas des programmes actifs de l’emploi qui leur sont destinés ».

De même, il s’agit de renforcer les ressources humaines de l’ANAPEC et le maillage de ses agences à travers la présence dans les agglomérations urbaines comptant plus de 20.000 habitants, et au niveau des espaces universitaires « pour pouvoir agir en amont auprès des futurs lauréats qui vont affronter le marché du travail », a-t-il expliqué.

Et d’ajouter qu’il est également question d’accompagner les régions dans la mise en place de leurs nouvelles compétences en matière de promotion de l’emploi et de l’auto-emploi.

Approuvé lors du dernier Conseil d’administration de l’Agence sous la présidence du chef du gouvernement, ce plan démontre l’importance qu’attache le gouvernement à la question de l’emploi, a indiqué, pour sa part, Abdeslam Seddiki, dans une déclaration à la presse en marge de cette rencontre.

Comments
To Top