Cinéma

Festival de Marrakech 2015 : L’Etoile d’Or remportée par le film libanais “Very big shot”

fifm2015

very_big_shot-1

L’étoile d’or de la quinzième édition du Festival international du film de Marrakech est revenue samedi soir au film libanais « Very big shot » du réalisateur Mir-Jean Bou Chaaya

Représenté par « L’Insoumise » (coproduction belgo-marocaine), le Maroc repart une nouvelles fois les mains vides. Le filmde Jawad Rhalib n’est pas parvenu à convaincre le jury présidé par Francis Ford Coppola contrairement à « Fièvres » qui il y a deux ans avait réussi à faire briller ses deux acteurs principaux, Slimane Dazi et le très jeune Didier Michon ( prix d’interprétation masculine).

Le film « Very big shot » nous plonge aux frontières libano-syriennes, dans quotidien de Jad sur le point d’être libéré après avoir purgé cinq ans de prison pour un meurtre commis par son frère aîné Ziad. Ce dernier veut changer mais voit son nouveau projet de vie modifié.

Le prix de la mise en scène est revenu au réalisateur Gabriel Mascaro, pour son film « Neon Bull » qui est une co-production brésilienne, uruguayenne et néerlandaise.

Le prix d’interprétation féminine a quant à lui été attribué à la comédienne française Galatea Bellugi pour son interprétation dans le long-métrage « Keeper » (Belgique-Suisse-France) du réalisateur Guillaume Senez.

fifm2015L’acteur islandais Gunnar Jonsson a remporté le Prix d’interprétation masculine pour son rôle dans le film islando-danois « Virgin mountain » du réalisateur Dagur Kari

Enfin le traditionnel prix Cinécoles du meilleur court-métrage a été décerné à Reda Jai récompensé pour son court-métrage « La fille qui venait de nulle part ».

Le Prix du Jury a cette année été attribué aux films en compétition officielle du Festival, en hommage au cinéma.

La cérémonie de remise des trophées a clôturé neuf jours durant lesquels ont été projetés plus d’une centaine de films. Ainsi s’éclipse le festival du film de Marrakech qui a honoré cette année le cinéma canadien et rendu hommage à de grandes célébrités comme Bill Muray.

Comments
To Top