Santé

Santé: 9 millions de bénéficiaires du Ramed

hopital
Le nombre des bénéficiaires du Régime d’assistance médicale « Ramed » s’élève aujourd’hui à 9 millions de personnes, a indiqué mardi le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi.

Le nombre de bénéficiaires dépasse celui de la population ciblée dans le cadre de ce régime et qui est estimée à 8,5 millions d’habitants, soit 113 pc de l’ensemble des bénéficiaires, a fait savoir Louardi en réponse à une question orale sur « l’évaluation du bilan du RAMED », présentée par plusieurs groupes à la Chambre des conseillers.

Le ministre, qui a qualifié ce bilan de « positif », a affirmé que ce régime est un chantier qui mérite « des succès » en dépit de certaines insuffisances, problèmes et défaillances que connaît le système de santé, en particulier en termes d’infrastructures, de ressources humaines, d’équipements biomédicaux, de gestion et de gouvernance.

Il a, à cet égard, mis en avant les services de santé fournis dans le cadre du régime Ramed, dont la réalisation de 12 greffes du foie, 142 greffes de reins et 1.425 greffes de cornée.

En ce qui concerne une question sur « la transmission des maladies et épidémies à travers les blouses médicales », présentée par le groupe de l’Istiqlal, Louardi a affirmé que ce risque existe mais dans des cas « individuels et isolés », soulignant, dans ce sens, l’absence de données scientifiques exactes, aussi bien au niveau national qu’international.

En réponse à une question sur « les services d’urgence » posée par le même groupe, le ministre a fait savoir que la résolution des problèmes de ces services se fait d’une manière progressive, par le biais de la formation et du partenariat.

Il a relevé, dans ce cadre, la création de 58 établissements de santé de proximité sous forme d’unités mobiles, tandis que 20 d’autres unités sont en cours de réalisation, outre la création d’un numéro national gratuit (141) et la mise à disposition d’hélicoptères pour le transport sanitaire.

S’agissant d’une question sur « le manque persistant en termes de cadres médicaux dans les zones rurales et montagneuses » du groupe Authenticité et Modernité, il a indiqué qu’environ 75 % des ressources humaines du ministère ont été affectées en 2015 au monde rural qui connaît toujours un déficit « énorme ».

Il a également évoqué l’organisation de concours régionaux pour le recrutement de médecins dans les établissements de ces régions enclavées.

Pour ce qui est d’une question sur « les insuffisances au niveau des hôpitaux » du groupe constitutionnel, démocratique et social, le ministre a noté la présence de disparités entre le monde rural et urbain en la matière, ajoutant que 30 % du budget du ministère a été consacré au monde rural.

Comments
To Top