Technologie

Vers la mise en œuvre du programme Casablanca, ville connectée

casablanca
Le Conseil de la ville du Grand Casablanca a initié un partenariat public-privé technologique pour la formalisation et la mise en œuvre de son programme ambitieux Casablanca : Ville connectée.

Cette initiative constitue une première démarche inhérente à la digitalisation et la dématérialisation des procédures et des échanges pour une gouvernance optimisée et transparente et fait suite à l’initiation d’une démarche d’accompagnement du Conseil de la Ville par le Soft Centre et ce, à la demande de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), souligne le Soft Centre dans un communiqué diffusé lundi.

En effet, afin d’accompagner le Conseil de la Ville dans la mise en œuvre de ce programme, le Soft Centre avait constitué au début de l’année 2015 un Cluster de compétences clefs, constitué de ses partenaires technologiques, afin de pouvoir, à terme, aboutir à la genèse d’une road map « Casablanca Smart City » comprenant une cartographie de l’existant, l’analyse de faits réels et tangibles, ainsi qu’une vision structurée du programme de développement en question. Le tout devant reposer, à terme, sur un modèle de gouvernance valide et tout aussi conforme avec le futur schéma directeur de l’aménagement numérique de la Commune Urbaine de Casablanca.

La résultante de cet accompagnement, dans le cadre d’une démarche partenariale « public-privé » avec les opérateurs technologiques marocains, a tout aussi eu pour objectif de fédérer l’écosystème marocain des acteurs concernés par le sujet « Casablanca Smart City ».

Dans le cadre de ce processus d’échanges collaboratif, le Conseil de la Ville du Grand Casablanca avait soulevé la nécessité de digitaliser et de dématérialiser les procédures et les échanges entre les élus, les administrateurs et les citoyens, afin de leur assurer une bonne gouvernance, tout en optimisant le ratio « gain de temps/économie des charges de fonctionnement ».

Pour ce faire, la société MCN (Multimedia Content Network) a exprimé sa manifestation d’intérêt à contribuer au développement du programme « Casablanca Smart City », en proposant un modèle d’innovation participative dans le domaine de la communication interactive citoyenne au sein du Grand Casablanca. Cette force de proposition a donc consisté à mettre en œuvre, dans le cadre d’un partenariat public-privé, une méthodologie de mise en œuvre associant les principaux acteurs que sont le Soft Centre, l’Université Hassan II de Casablanca, le Centre de R&D GreenTIC, MCN et les institutions publiques clefs constituant l’écosystème institutionnel de la Ville du Grand Casablanca et ce, via le déploiement de l’innovation logicielle « Made in Morocco » MajlisKOM.

MajlisKOM est un système d’information dédié à la gestion et la diffusion des activités des assemblées élues, mairies, communes et collectivités territoriales. Cette innovation logicielle a été développée, dans le cadre d’un processus d’accompagnement en R&D du Soft Centre, de manière évolutive et progressive, via différentes versions successives ayant vu la contribution de ressources universitaires émanant des Universités et Ecoles d’Ingénieurs marocaines.

Ce projet collaboratif, dans le domaine de l’innovation logicielle, consiste en le déploiement et le lancement de l’application MajlisKOM, à partir de Janvier 2016, au profit de la Commune Urbaine de Casablanca, indique-t-on de même source. Cette solution de communication interactive et collaborative entre les 147 conseillers communaux et le Conseil de la Ville du Grand Casablanca comprendra différents services tels que l’échange de documents, la messagerie interne, le calendrier des réunions et d’activités partagées. Accessible via tablettes et Smartphones, elle sera – par la suite- déployée, dans une seconde étape, auprès des 200 arrondissements de la Ville du Grand Casablanca.

Enfin, la troisième étape reposera sur l’intégration de fonctionnalités permettant aux élus locaux d’échanger avec les citoyens (réception des doléances et des forces de propositions pour interagir avec le Conseil de la Ville).

avec map

Comments
To Top