Politique

Greve des enseignants: le gouvernement craint une année blanche

khalfi
Le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a réitéré jeudi, l’appel du gouvernement aux professeurs-stagiaires, à reprendre les cours de formation afin d’éviter une année blanche.

Les professeurs-stagiaires des centres régionaux des métiers d’éducation et de formation protestent contre la séparation entre la formation et le recrutement
Lors du point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement réuni sous la présidence du Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, le ministre a souligné que la poursuite par les professeurs stagiaires de leur mouvement de protestation contre les deux décrets relatifs à la révision du système des bourses et la séparation entre la formation et le recrutement, leur fera perdre l’année scolaire et l’opportunité de recrutement au terme de leur formation dans ces centres.

M. El Khalfi a souligné que le gouvernement assume ses responsabilités concernant tout acte qui enfreint la loi, notant que le Maroc s’est engagé sur la voie d’interdire toute manifestation illégale.

Il a fait savoir, d’autre part, que le gouvernement a décidé d’augmenter de près de 3.000 sièges supplémentaires le nombre de bénéficiaires des centres régionaux d’éducation et de formation, avec une enveloppe de 110 millions de dirhams, ajoutant que cette mesure permettra d’offrir davantage d’opportunités de formation.

Le ministre a tenu à rappeler que le décret relatif à la réduction de la bourse accordée aux professeurs stagiaires avait été publié au Bulletin officiel (BO) du 31 août 2015, soit avant le concours d’accès aux centres, relevant que les stagiaires étaient au courant du nouveau système avant même de passer les concours.

map

Comments
To Top