Economie

Le Maroc classé parmi les 50 économies les plus innovantes au Monde

INNOVATION
Le Maroc est classé parmi les 50 économies les plus innovantes dans le monde et le deuxième en Afrique, selon les résultats du Bloomberg Innovation Index 2016 rendus publics à Washington.

Le Maroc occupe ainsi la 48ème position sur 84 pays avec un score de 48.85, lit-on dans ce rapport élaboré par le groupe financier américain Bloomberg. Au début, le rapport a étudié plus de 200 économies avant de limiter la liste à 84 pays qui ont pu respecter les critères rigoureux d’évaluation.

L’index évalue les économies en s’appuyant sur sept critères, à savoir l’intensité de la recherche et développement (R&D), la valeur ajoutée manufacturière, la productivité, la densité de haute technologie, l’efficacité du secteur tertiaire, la concentration de chercheurs et le nombre de dépôts de brevets d’invention.

Commentant ces résultats, l’ancien ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, Edward Gabriel a souligné que « le Royaume a réalisé de grands progrès en un peu plus d’une décennie pour devenir une destination pour les investisseurs étrangers et les hommes d’affaires, y compris les start-ups et les entrepreneurs ».

Il a, en outre, indiqué que l’économie marocaine, qui s’appuyait sur les phosphates, le tourisme et le textile, tire sa force notamment de secteurs robustes comme ceux de l’automobile et de l’aéronautique, outre la diversité de ses activités.

Le Maroc, deuxième plus grand investisseur en Afrique

Dans le classement « Doing Business 2016 » de la Banque mondiale, le Maroc a été classé 6ème dans la région Mena et premier en terme de création d’entreprise.

En 2015, le Royaume s’était emparé de la première place au Maghreb dans le « Change Readiness Index » du cabinet KPMG International et Oxford Economics qui a évalué la capacité des gouvernements, des entreprises et des sociétés civiles dans 127 pays à gérer le changement économique et tirer profit des opportunités d’investissement.

En 2014, l’index Frontiers/FSG Frontier Markets Sentiment du Wall Street Journal avait classé le Maroc parmi les 10 meilleurs marchés frontières et le premier au Maghreb. Ce classement s’est basé sur des données et informations fournies par les multinationales.

Pour sa part, la chaine d’information US +CNN+ avait qualifié Casablanca en 2014 de « hub financier de l’avenir », alors que d’autres médias ont souligné que le village de Taghazout représente « un havre » pour les entrepreneurs de par le monde aux côtés de Seattle et Londres.

De l’avis de plusieurs économistes, le rayonnement que connait le Maroc dans les domaines de l’investissement et de entrepreneuriat est dû notamment à son positionnement géographique, sa stabilité politique et ses infrastructures modernes, outre les réformes mises en place en vue de drainer davantage d’investissements et de créer de nouveaux marchés.

Grâce à ces efforts, le Maroc est devenu la deuxième destination des investissements directs à l’étranger (IDE) en Afrique, alors qu’il est le deuxième plus grand investisseur dans le continent.

Comments
To Top